Classique de Bruxelles

« Ma nonchalance m’a coûté cher » - Guillaume Boivin

Montréal, 7 septembre 2019 – Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) a été surpris par le peloton en fin de course, ce qui l’a fait reculer au classement de la Classique de Bruxelles, samedi, en Belgique. Il a terminé au 40e rang, tandis qu’Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) a pris le 127e échelon.

L’Australien Caleb Ewan de Lotto Soudal a remporté un sprint extrêmement serré sous la pluie pour triompher à la Classique de Bruxelles.

En bonne posture durant la course, Boivin ne s’attendait pas à ce que le peloton « explose » dans une section technique, avec quinze kilomètres à parcourir. « Une journée sous la pluie qui a terminé en queue de poisson pour ma part. Je me sentais très bien, mais ma nonchalance au niveau du positionnement a fait mal. Je suis un peu déçu de moi », a confié le Montréalais, qui a complété les 189,4 kilomètres à 1 minute 31 secondes du vainqueur.

Guillaume Boivin estime tout de même qu’il s’agit d’une bonne journée pour son équipe, où son coéquipier australien Zak Dempster pointe au 15e rang.

De son côté, Antoine Duchesne de Groupama-FDJ a traversé la ligne d’arrivée 3 minutes 34 secondes après Caleb Ewan. Son coéquipier français Arnaud Démare s’est classé au sixième rang.

« Ça s’est plutôt bien passé pour notre formation, a dit Duchesne. Nous avons contrôlé à l’avant avec (Ignatas) Konovalovas afin de garder l’équipe bien placée, ce qui a été encore plus important avec la pluie dans les 100 derniers kilomètres. »

De retour en action après avoir subi une intervention chirurgicale à l’artère illiaque de sa jambe gauche, le Saguenéen a noté du positif dans son résultat. « C’est un parcours très technique, qui comporte de nombreuses petites routes et beaucoup de virages, surtout à la fin. Je commence à sentir de moins en moins de gêne à la suite de mon opération, alors je suis plutôt satisfait. »

Antoine Duchesne a repris la compétition le 25 août dernier, à Hambourg. Après un mois chargé où il a cumulé près de 100 heures d’entraînement, le Québécois voit de l’amélioration. « J’ai été freiné ces dernières semaines par de grosses tensions dans ma fesse, mais nous traitons bien le problème et je me suis bien senti aujourd’hui (samedi), a-t-il expliqué. Ça m’a mis un peu de retard sur ma préparation, mais je devais m’y attendre après une telle opération. »

Duchesne sera de retour sur son vélo dimanche pour le Grand Prix de Fourmies, en France, puis participera aux Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, la semaine prochaine. Pour sa part, Guillaume Boivin sera de l’Antwerp Port Epic-Sels, en Allemagne, dimanche. Il pédalera aussi au Québec dans une semaine.

Rédaction : Luc Turgeon

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net