Jeux parapanaméricains

Baptême sur piste réussi pour Annie Bouchard et Évelyne Gagnon

Montréal, 26 août - La finale de la poursuite féminine en tandem était toute canadienne, lundi après-midi, aux Jeux parapanaméricains de Lima. La Québécoise Annie Bouchard et sa pilote Évelyne Gagnon faisaient compétition à l’Albertaine Carla Shibley, pilotée par Meghan Lemiski, pour l’obtention de la médaille d’or.

Si ce sont Shibley et Leminski qui se sont retrouvées sur la plus haute marche du podium, Bouchard et Gagnon n’ont pas à rougir de leur performance. La lutte est demeurée serrée tout au long de la finale et les Albertaines ont finalement le dessus sur les Québécoises en fin de course, grâce à une avance de seulement 0,461 seconde.

Pour Bouchard et Gagnon, qui faisaient leurs débuts en paracyclisme sur piste, de partager le podium avec leurs compatriotes relève déjà de l’exploit. « C’est vraiment incroyable et un bel accomplissement de soi après toutes ces années de sacrifices. C’est le fun de voir que nous sommes rendues là, à monter sur le podium », a mentionné Bouchard, de Baie-Saint-Paul.

Les deux Québécoises étaient en tête aux chronos intermédiaires à 1000 m et 2000 m. Ce n’est que dans le dernier tiers de la course que leurs adversaires sont passées devant elles. « Nous savions que nous étions pas mal égales. C’était vraiment le fun et l’ambiance était incroyable. Nous avons géré notre course du mieux que nous pouvions. Nous étions un peu plus fatiguées à la fin alors c’était un peu plus difficile, mais il ne manquait pas grand-chose. »

Pour une première épreuve sur piste à vie, Bouchard est comblée. « C’est juste wow! »

Bouchard et Gagnon auront une chance de doubler leur récolte sur la piste puisqu’elles participeront mardi au contre-la-montre de 1000 m. Pour cette épreuve, les tandems masculins et féminins figureront toutefois dans le même classement. « Les temps des tandems féminins seront factorisés », a précisé Bouchard.

Molnar septième
Également en action, Marie-Claude Molnar a pris le septième rang du contre-la-montre de 500 m dans la classe C1 à C5.

Auteure d’un chrono de 42,612 s, la Longueuilloise a terminé à 3,011 secondes de la gagnante, l’Américaine Samantha Bosco. L’Argentine Mariela Delgado a fini deuxième en 39,768 s tandis qu’une autre Américaine, Clara Brown, a fini troisième en inscrivant un temps de 40,043 s, ce qui est une nouvelle marque panaméricaine chez les C3.

« La course s’est bien déroulée. L’objectif du 500 m était vraiment d’y aller à fond », a mentionné Molnar, satisfaite de son départ et de son chrono.

Arrivée depuis une semaine à Lima, la Québécoise qui concourt généralement dans la classe C4 était heureuse de renouer avec la compétition lundi. « Ça va bien, je suis contente que les courses soient commencées. Nous avons une belle équipe ici autant au niveau des athlètes que le personnel. »

Marie-Claude Molnar sera de retour à l’action mardi pour la poursuite individuelle. « Je vise vraiment d’aller en finale. Nous ne savons pas encore ce que ça va prendre comme temps, mais c’est certain que c’est l’objectif », a-t-elle conclu.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net