Coupe du monde de paracyclisme

Moreau termine huitième à Baie-Comeau

Montréal, 10 août - Tout comme il l’avait fait l’an dernier sur le même parcours, Charles Moreau (H3) s’est classé huitième à la course en ligne, samedi, à la Coupe du monde de paracyclisme sur route de Baie-Comeau. Cette performance lui a permis de conclure au troisième rang du classement général de la Coupe du monde.

Le Québécois a pris 1 h 42 min 12 s pour compléter les six tours de l’épreuve et a été devancé par moins d’une seconde par Riadh Tarsim, Walter Ablinger et Luis Miguel Garcia-Marquina Cascallana, qui ont respectivement terminé cinquième, sixième et septième.

« Ç’a été un beau sprint! Quelques pouces ont fait la différence seulement. J’espérais faire un top-5, mais je suis tout de même super content de ma course, que j’ai d'ailleurs beaucoup mieux gérée que l’an passé », a admis Moreau.

L’Allemand Vico Merklein a remporté sa deuxième médaille d’or de cette Coupe du monde nord-côtoise. Rappelons qu’il a semé la controverse dans la classe H3 dont il fait partie depuis cette année, après avoir demandé de passer de la H4 à la H3, où les limitations physiques sont plus grandes. Un changement qui est loin de plaire aux autres coureurs, selon le Victoriavillois.

« C’est complètement aberrant. Le système est censé rendre le sport plus équitable entre les différents handicaps et des athlètes comme Merklein parviennent à le contourner », a confié Moreau à Sportcom après avoir remporté l’argent au contre-la-montre, jeudi, tout juste derrière l’athlète allemand.

Merklein, double médaillé des Jeux de Rio en H4, a réussi à triompher à la course en ligne samedi malgré un bris mécanique. C’est le Belge Jean-François Deberg qui a conclu tout juste derrière lui au sprint. Le Suisse Heinz Frei a suivi deux secondes plus tard pour compléter le podium.

Charles Moreau s’est senti en contrôle jusqu’à la fin du cinquième tour, où il prévoyait toujours s’échapper. « J’avais encore de la force dans les bras, mais j’ai commencé à cramper de manière intense au dernier tour. Je n’ai pas été en mesure de distancer les autres et tout s’est joué au sprint. Une belle fin de course! »

Il s’agissait de la dernière étape du circuit de la Coupe du monde et l’athlète de 37 ans est satisfait de sa performance globale, pointant au troisième rang du classement général. L'Autrichien Walter Ablinger et le Belge Jean-François Deberg ont terminé premier et deuxième. « La forme est bonne et je suis content des données enregistrées. Ça augure bien pour les Championnats du monde en septembre », a conclu Moreau.

En action dans la catégorie H5, le Québécois Patrick Desnoyers a fini la course en ligne en dixième place, accusant un retard de 14,05 secondes sur le vainqueur, l’Italien Alessandro Zanardi (1h 40 min 34 s).

De son côté, Éric Page (H1) a aussi pris le dixième rang lors de la course en ligne. Il a enregistré un temps de 1h 34 min 22 s dans cette épreuve remportée par l’Espagnol Sergio Garrote Munoz (1 h 13 min 35 s). L’Italien Luca Mazzone (1 h 14 min 10 s) et l’Américain Willian Groulx (1 h 18 min 27 s) ont respectivement pris les deuxième et troisième échelons.

La Coupe du monde de Baie-Comeau prendra fin dimanche avec d’autres courses en ligne. Marie-Claude Molnar (C4), Louis-Albert Corriveau Jolin (T2) et Michael Shetler (T2) tenteront de se démarquer. Le tandem formé de Daniel Chalifour et Jean-Michel Lachance sera aussi en action, tout comme Benoît Lalumière-Cloutier et Maximilien Moreau dans la même catégorie. Chez les femmes, Annie Bouchard et Évelyne Gagnon seront sur la ligne de départ.

Rédaction : Luc Turgeon

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net