Paris-Nice

« J’ai prouvé que j’étais un atout important pour l’équipe. » - Hugo Houle

Montréal, 17 mars 2019 – Hugo Houle et ses coéquipiers ont bien fait lors de la dernière étape du Paris-Nice, permettant à l’Espagnole Ion Izaguirre Insausti (2 h 41 min 10 s) de procurer une deuxième victoire d’étape à l’équipe Astana.

Tout au long de cette course de 110 kilomètres, Houle et trois de ses comparses ont roulé dans le peloton de tête dans le but d’imposer le rythme aux autres équipes.

« Ç’a été une superbe opération pour notre équipe aujourd’hui! Je me suis retrouvé devant avec trois de mes coéquipiers et nous avions pour plan de mettre de la pression sur l’équipe Sky. Nous avons roulé à fond! Ç’a été difficile, surtout avec les cinq montées, mais ça nous a permis de conclure avec une belle victoire », a affirmé Houle qui a pris le 38e échelon de cette étape finale.

Au classement cumulatif, c’est le Colombien Egan Arley Bernal Gomez (Sky, 29 h 17 min 2 s) qui a remporté le Paris-Nice. Il a devancé son compatriote Colombien Nairo Quintana (Movistar, +39 s) et son coéquipier polonais Michal Kwiatkowski (+1 min 3 s).

Même si l’équipe Astana n’a pas été en mesure de terminer avec un coureur sur le podium, l’ambiance était somme toute positive lors de l’arrivée des cyclistes à Nice. « C’est sûr que l’objectif est toujours de gagner, mais nous nous sommes bien battus avec ce qu’on avait comme effectif. Nous n’avons pas de podium au cumulatif, mais nous avons rattrapé le tir avec deux victoires d’étapes », a poursuivi celui qui a conclu au 23e rang du classement final, à 15 minutes 20 secondes du gagnant.

Une semaine satisfaisante pour Houle
Au point de vue personnel, Hugo Houle a connu une semaine à la hauteur de ses attentes, démontrant sa polyvalence et son utilité à l’équipe Astana. « J’ai vraiment prouvé que j’étais un coureur solide. En début de semaine, j’étais devant lors de courses sur le plat et, dans les derniers jours, j’étais encore dans le groupe de tête pour les montées. J’ai été de toutes les situations et j’ai démontré que je suis un atout important pour l’équipe », a fait valoir le cycliste de 28 ans.

Houle profitera de quelques jours de repos avant de reprendre l’entraînement en vue de ses prochaines courses qui auront lieu en Belgique. « Je vais me reposer un peu avant d’aller en Belgique dans une dizaine de jours. Mon niveau de forme est très bon présentement et je suis confiant pour la suite des choses », a-t-il conclu.

Rédaction : Mathieu Fontaine

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net