« J’ai donné tout ce que j’avais aujourd’hui » - Marie-Claude Molnar

Championnats du monde de paracyclisme sur route

« J’ai donné tout ce que j’avais aujourd’hui » - Marie-Claude Molnar

Montréal, 5 août 2018 – Malgré une fatigue accrue, la paracycliste québécoise Marie-Claude Molnar (C4) a été en mesure de finir en septième place à la course sur route des Championnats du monde, à Maniago, en Italie.

« J’ai donné tout ce que j’avais aujourd’hui (dimanche). Le niveau de préparation n’était pas optimal pour cette compétition, mais je considère que l’effort a été honnête », a-t-elle commenté.

« Mes coéquipières et moi avons travaillé ensemble durant la course pour nous assurer d’amasser le maximum de points en vue des Jeux de Tokyo 2020. Nous y allons un pas à la fois. »

Molnar a parcouru les 68 kilomètres de course en 2 h 0 min 41 s, soit en 5 minutes et 20 secondes de plus que la championne du monde, l’Américaine Shawn Morelli.

L’Australienne Hannah MacDougall (+6 secondes) et la Chinoise Jianping Ruan (+1 minute 54 secondes) ont accompagné Morelli sur le podium.

« Je ne suis pas très habituée au pavé et c’est là que je me suis fait prendre à l’arrivée. Au lieu de terminer septième, j’aurais pu terminer cinquième. Ça fait partie des choses à travailler pour s’améliorer », a ajouté la Longueuilloise.

La chaleur a été un grand défi durant cette course marquée par plusieurs chutes. La Canadienne Keely Shaw a terminé huitième (+11 minutes 25 secondes) et a d’ailleurs été affectée par l’une de ces chutes durant l’épreuve.

« Keely a très bien fait à ses premiers mondiaux sur route. J’espère qu’elle se remettra rapidement de ses blessures. Elle apporte une belle énergie à notre trio de C », a mentionné Molnar.

Complétant ce dit trio, Nicole Clermont, de Saint-Denis-de-Brompton, a pris le 10e rang des C5 en franchissant elle aussi l’arrivée en 2 h 0 min 41 s.

Chez les C5, les Britanniques Sarah Storey et Crystal Lane-Wright ont été médaillées d’or et de bronze, alors que la Colombienne Paula Andrea Ossa Veloza a récolté l’argent. Le trio de tête a complété la course en 1 h 51 min 13 s.

En tandem masculin, Daniel Chalifour, de Mont-Laurier, et son pilote Jean-Michel Lachance, de Québec, se sont classés septièmes de la course sur route de 108,8 kilomètres.

Le tandem québécois a enregistré un chrono de 2 h 18 min 48 s et accusé un retard de seulement 46 secondes sur les médaillés d’or, les Espagnols Ignacio Avila Rodriguez et Joan Font Bertoli, et les médaillés d’argent, les Polonais Marcin Polak et Michal Ladosz.

Les Espagnols Adolfo Bellido Guerrero et Noel Martin Infante (+26 secondes) ont mis la main sur le bronze.

En conclusion des Championnats du monde, Molnar a tenu à souligner le soutien du personnel de Cyclisme Canada tout au long de la compétition.

« Les professionnels que nous avons la chance de côtoyer donnent le meilleur d’eux-mêmes pour faire en sorte que nous performions au meilleur de notre capacité. Ils ont travaillé très fort avec nous pour ce projet et c’est la moindre des choses de les remercier pour ce qu’ils font et ce qu’ils apportent à l’équipe. »

Rédaction : Valérie Daraiche

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net