Tour d’Italie

Mauvaise journée pour Canuel

Montréal, 11 juillet 2018 – De mauvaises sensations sur le vélo n’ont pas permis à Karol-Ann Canuel de rouler au meilleur de ses capacités à la sixième étape du Giro Rosa, mercredi, en Italie. La cycliste québécoise, représentante de la formation Boels Dolmans, a pris le 38e rang de la course du jour.

« J’ai juste eu de très mauvaises sensations, donc je suis un peu déçue de ma journée », a confié Canuel qui a été ennuyée par son état dès les premiers kilomètres de la course. « Ça arrive », a-t-elle ajouté.

Longue de 114,1 kilomètres et qui se terminait par une ascension de 14 kilomètres à Gerola Alto, l’étape de la journée a été remportée par Amanda Spratt (Mitchelton Scott Women). L’Australienne a devancé de 29 secondes sa coéquipière et plus proche poursuivante, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten. En retard de 31 secondes sur Spratt, la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (Cervelo Bigla) a complété le trio de tête.

L’Américaine Megan Guarnier, coéquipière de Canuel chez Boels Dolmans, a suivi au quatrième rang à 32 secondes. « C’est super bien pour Megan, a affirmé Canuel. J’espère qu’elle va pouvoir aller chercher du temps demain. »

Classée 34e au général, Karol-Ann Canuel n’a pas d’ambitions pour la septième étape, un contre-la-montre de 15 kilomètres qui reliera Lanzada à Diga di Campo Moro. « Je vais peut-être prendre la journée facile pour aller dur les trois dernières journées », a-t-elle expliqué.

Nouvelle détentrice du maillot rose, Amanda Spratt a 30 secondes d’avance sur l’Américaine Ruth Winder (Team Sunweb) au classement général. Megan Guarnier est quant à elle huitième, à 1 minute 49 secondes.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net