Giro

Michael Woods parmi les 10 meilleurs malgré des ennuis de santé

Montréal, le 12 mai 2018 – Michael Woods a terminé en neuvième place de la huitième étape du Tour d’Italie, compétition du World Tour masculin de cyclisme sur route, samedi. Il a obtenu le meilleur résultat de son équipe EF Education First-Drapac p/b Cannondale à l’issue de la course de 209 kilomètres de Praia a Mare à Montevergine di Mercogliano. L’Équatorien Richard Carapaz (Movistar) a remporté l’étape en solo. Il a devancé de 7 secondes le premier peloton de 28 coureurs dont a fait partie le Gatinois Woods. L’Italien Davide Formolo (BORA-hansgrohe) et le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) ont respectueusement fini deuxième et troisième.

« La première partie de la course était très difficile même si Nathan Brown, Hugh Carthy et Joe Dombrowski couvraient les mouvements. J'étais assez fatigué à la fin de la première heure et demie. Je me sentais bien, mais je souffre de très mauvaises allergies saisonnières, alors ça m’a vraiment dérangé. Normalement, j’aurais pu bien faire sur cette étape », a raconté le Québécois.

Le plan original de l’équipe de Woods était de mettre un de leurs coureurs dans l’échappée, ce qui ne s’est pas produit. « J'étais le plan B. Au milieu de la course, nous avons décidé de ne pas contrôler. J'ai suggéré que nous devrions conserver l’énergie des gars pour voir ce que je pourrais faire à la fin. »

De son côté, le Montréalais Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) pointe au 122e échelon dans un groupe de 28 participants à 16 minutes 28 secondes du vainqueur. Son coéquipier espagnol Ruben Plaza a signé le meilleur résultat de la formation avec une 41e place.

Au classement général, le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) conserve toujours son maillot rose. Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) accuse un retard de 16 secondes sur le meneur, tandis que le Colombien Johan Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) est à 26 secondes de son compatriote.

Woods (+1 minute 39 secondes) est passé du 13e au 12e rang. Boivin (+42 minutes 24 secondes) est pour sa part descendu de la 83e à la 93e place.

« Compte tenu des circonstances, je suis content de la façon dont ça s'est joué, a dit Woods. J'aurais aimé avoir une chance de disputer la victoire, mais la façon dont la montée était faite, ça ne me convenait pas. Je suis plutôt content de ne pas avoir perdu de temps. »

Les cyclistes seront de retour en action dimanche, pour la neuvième étape longue de 225 kilomètres entre Pesco Sannita et Gran Sasso d’Italia.

« J'espère me sentir mieux et essayer de surmonter ces problèmes de sinus et de toux. Si je me sens bien, je pense que je peux avoir un bon résultat et monter de quelques places au classement général », a conclu Woods.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net