Coupe du monde sur piste de Berlin

Une erreur coûteuse élimine Lauriane Genest

Montréal, 1er décembre 2018 – Lauriane Genest a terminé sa journée de samedi avec un goût amer. La cycliste sur piste a été disqualifiée des seizièmes de finale en sprint individuel de la Coupe du monde de Berlin, en Allemagne.

« J'ai gagné mon duel contre l’Ukrainienne Liubov Basova, mais je suis sortie du corridor du sprinteur (entre la ligne noire et la ligne rouge) et c'est un mouvement illégal, a fait savoir la Lévisienne. C’est quand même assez frustrant, surtout quand je sais que je serais passée en huitième de finale si je n'avais pas fait cette erreur. »

L’athlète de 20 ans avait pourtant bien commencé la compétition avec une septième place dans les qualifications. « J'ai fait une bonne course. L'exécution était bien faite, mais j’avais un objectif un peu plus élevé comme temps pour cette étape », a dit l’auteure d’un chrono de 10,859 secondes.

Genest aura l’occasion de se reprendre dimanche au keirin, même si selon elle, il ne s’agit pas d’une épreuve qu’elle maîtrise plus que le sprint.

« Je suis un peu déçue de mes performances au sprint depuis le début de la saison. C’est normalement dans cette épreuve que je me sens le plus en confiance, contrairement au keirin. Ça n'enlève rien au fait que j'adore ce type de course et que je crois être capable de faire la grande finale dimanche. Je prendrai un départ à la fois et je donnerai mon 110 % à toutes les fois que je serai sur la piste », a-t-elle conclu.

Archambault poursuit son apprentissage
De leur côté, Hugo Barrette et Joël Archambault ont tous deux été stoppés au repêchage du premier tour au keirin masculin. Seuls les premiers de chaque groupe accédaient à l’étape suivante.

Barrette, des Îles-de-la-Madeleine, a fini troisième à 0,112 seconde du vainqueur, le Néerlandais Harrie Lavreysen.

Archambault, qui en est à ses premières Coupes du monde cette saison, a terminé quatrième et a accusé un retard de 0,377 seconde sur le plus rapide, le Russe Shane Alan Perkins.

« J’ai beaucoup mieux géré la course et j’ai tenté une bonne attaque, mais ce ne fut pas suffisant. Il y a eu de nombreuses accélérations, a dit le cycliste de Sainte-Christine. J’apprends de mes erreurs. Tout arrive rapidement à ce niveau et je commence à m’y adapter. Je dois me faire plus confiance dans mes prises de décision. »

Au premier tour, Barrette avait pris le cinquième rang de sa vague et Archambault le troisième. « J’avais de bonnes sensations, mais j’ai manqué de timing lorsque j’ai démarré mon sprint. C’était un peu trop tard et mes adversaires arrivaient de derrière avec beaucoup plus de vitesse », a ajouté Archambault.

Celui-ci sera de retour dimanche pour le sprint individuel. « Mon objectif sera de faire un record personnel dans les qualifications. Après, si je peux me qualifier pour le tournoi de sprint, tout peut arriver! »

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net

.

.

.