Coupe du monde de vélo de montagne

Un bon début pour Léandre Bouchard

Montréal, 24 mai 2015 – Léandre Bouchard en était à sa première participation à une Coupe du monde au niveau élite dimanche, à Nove Mesto, en République tchèque, et il a obtenu une honorable 29e place. Son compatriote Raphaël Gagné a terminé au 26e rang.

Gagné, de Québec, a enregistré un retard de 6 minutes et 43 secondes sur le Tchèque Jaroslav Kulhavy (1h 33 min 23 s) qui a triomphé. Le Suisse Nino Schurter (+24 secondes) et le Français Julien Absalon (+1 minutes 16 secondes) sont montés sur la deuxième et la troisième marche du podium.

Bouchard (+6 minutes 50 secondes), originaire d’Alma, était très content de sa première expérience. « J’ai connu une belle course du début à la fin. L’ambiance était malade ! Je m’y attendais un peu, mais le vivre c’est autre chose. Il y a des coureurs partout et toujours un adversaire à côté de toi. Une fois, j’étais carrément dans un groupe de 10 personnes. Les spectateurs étaient partout et ils criaient vraiment fort ! Mon entraîneur était dans un coin tranquille et parfois j’avais de la difficulté à l’entendre. Le mélange de tout ça nous donne l’impression d’être sur l’adrénaline en permanence», a exprimé Bouchard.

« L’an passé, j’étais dans la catégorie u23 donc mon rang de départ était quand même loin. Je me suis assuré de partir le plus vite possible pour sauver du temps par la suite. J’ai roulé entre la 25e et la 40e place durant toute la course. Je me suis même surpris à dépasser le champion du monde u23 de l’an dernier. C’était spécial de courir avec des vedettes du vélo de montagne », a confié le cycliste québécois. « Je peux dire mission accomplie ! J’ai déjà hâte à la prochaine Coupe du monde en Allemagne », a-t-il ajouté.

Au niveau élite féminin, Cindy Montambault a accumulé 13 minutes et 57 secondes de retard sur la gagnante et a pris la 53e place. La Suisse Jolanda Neff a dominé la course avec un temps de 1h 34 min 29 s, devant la Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjaa (+1 seconde) et la Française Pauline Ferrand Prevot (+1 minute 39 secondes). L’autre représentante québécoise en lice, Rébecca Beaumont, a terminé 61e.

Dans la catégorie masculine des moins de 23 ans, Alexandre Vialle a été le meilleur Québécois de la journée. L’athlète de Prévost a pris le 35e rang. Marc-André Fortier, de Victoriaville, s’est pour sa part classé 62e de cette course remportée par le Suisse Lars Forster en 1h 22 min 20 s. L’Espagnol Pablo Rodriguez Guede (+ 17 secondes) et le Suisse Andri Frischknecht (+45 secondes) ont complété le podium.

Trudel perce le top-10
Toujours chez les moins de 23 ans, mais chez les femmes, Frédérique Trudel a conclu l’épreuve au 10e échelon, samedi. La Lévisienne a terminé à 4 minutes et 44 secondes de la Suédoise Jenny Rissveds, victorieuse en 1 h 17 min 18s. La Française Margot Moschetti (+42 secondes) et l’Américaine Kate Courtney (+1 minute 9 secondes) ont complété le podium.

« Ma course s’est très bien déroulée malgré un départ difficile puisque j’étais placée loin sur la ligne de départ. J’ai su faire une très belle remontée tout au long de la course », s’est réjouie Trudel.

« Le parcours était exigeant et complet à la fois avec des montées très abruptes. Ce n’était pas celui qui m’avantageait le plus sur le circuit de la Coupe du monde, mais j’ai quand même su tirer mon épingle du jeu », a expliqué celle qui n’avait pas d’objectif précis en terme de résultat pour sa première Coupe du monde de la saison. « Je voulais juste donner mon meilleur et je pense que j’ai réussi! » a-t-elle-conclu.

L’Ontarienne Haley Smith a signé la meilleure performance canadienne en terminant neuvième.

Les autres Québécoises en action Maghalie Rochette (Saint-Jérôme), Catherine Fleury (Alma), Marine Lewis (Piedmont) et Rachel Pageau (Saguenay) ont respectivement terminé 16e, 22e, 40e et 41e.

Rédaction : Alexandra Piché et Émilie Bouchard-Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive