Tour d’Italie

« Tu regardes l’heure et tu te dis que ça va être long » - Hugo Houle

Montréal, 15 mai 2015 – Hugo Houle a conclu dans un groupe de 52 coureurs qui a terminé à 3 secondes des 14 premiers à la septième étape du Tour d’Italie vendredi, alors que l’Italien Diego Ulissi s’est imposé et que l’Espagnol Alberto Contador a fait fi de la douleur pour conserver le maillot rose.

Diego Ulissi (Lampre-Merida) l’a emporté au sprint en un temps de 7 h 22 min 21 s devant l'Espagnol Juan Jose Lobato (Movistar) et l'Australien Simon Gerrrans (Orica GreenEdge).

Le cycliste de Saint-Perpétue a pris le 63e rang de la plus longue épreuve des 21 étapes du tour, disputée sur 264 kilomètres entre Grosseto et Fiuggi. Malgré un vent défavorable une bonne partie de la journée, il a aidé son coéquipier chez AG2R La Mondiale, le Colombien Carlos Betancur, à se classer 23e.

« Pour nous, c’est une très bonne journée. Nos coureurs ont vraiment été collectifs autour de Carlos. Même s’il n’a pas fait un top-10, je pense qu’il s’en rapproche », a résumé Laurent Biondi, directeur sportif de leur formation.

« Nous avions un vent de face dès le départ, c’était assez horrible, a précisé Houle. Après 130 kilomètres, nous avions 4 heures de vélo de fait et nous étions à mi-course. Heureusement que dans le final, le vent a diminué parce que nous finissions un peu plus dans les montagnes. »

« Physiquement, ça allait, mais mentalement... Tu regardes l’heure et tu te dis que ça va être long. Garder ta concentration pendant 7 heures et demie, c’est difficile », a ajouté celui qui a en plus terminé sa journée sur une petite mésaventure. « Dans l’avant-dernière descente, j’ai pris un trou et mon guidon a baissé de quelques centimètres. »

Le Québécois a en conclusion tracé un bilan positif de sa sortie. « J’ai poussé un peu la machine pour être dans le premier groupe et m’éviter de faire encore plus long dans le vent. En général, je suis satisfait. C’est définitivement ma plus longue course en carrière. »

Au général, Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) a réussi à garder ses acquis malgré son épaule gauche luxée, en finissant 30e. L’Italien Fabio Aru (Astana), son plus proche poursuivant, est resté à 2 secondes de lui, après avoir terminé 17e. L’Australien Richie Porte (Sky), 29e vendredi, est toujours à 20 secondes.

Betancur, 34e à 15 minutes et 6 secondes, est le meilleur d’AG2R La Mondiale. Houle est 105e.

Les 189 cyclystes toujours en lice retourneront dans les montagnes samedi pour la huitième étape, qui sera présentée entre Fiuggi et Campitello Matese sur 186 kilomètres.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive