Classique de Philadelphie

Lex Albrecht deuxième à Philadelphie

Montréal, 1er juin 2014 – La cycliste montréalaise Lex Albrecht a pris dimanche le deuxième rang de la Classique de Philadelphie, une course de 96 kilomètres disputée en Pennsylvanie.

Sixième de l’édition 2013 de cette épreuve sanctionnée 1.1 par l’Union cycliste internationale, la membre de la formation Twenty16 Pro Cycling a cette fois signé le meilleur résultat de sa carrière sur ce parcours. « Après mon résultat de l’année passée, j’ai décidé de vraiment viser cette course cette année », a mentionné Albrecht en entrevue à Sportcom. « Je suis très contente parce que c’est l’une de mes courses préférées. Il y a beaucoup de monde qui nous encourage sur le bord de la route. C’est vraiment plaisant pour nous. C’est une course qui a beaucoup d’histoire. »

Le parcours, formé de 5 boucles de 12 miles, où deux petites bosses et une montée abrupte étaient à franchir, convient bien à l’athlète de 27 ans. « J’aime bien les montées, surtout celles relativement courtes et à pic », a expliqué celle qui a aussi pu compter sur l’aide de ses coéquipières pour monter sur le podium dimanche. « Nous avons fait un bon travail d’équipe. J’ai eu des coéquipières prises derrière quelques chutes et elles ont dû travailler très fort pour revenir. Malgré tout, elles ont pu m’aider. »

Si l’Américaine Alison Powers (UnitedHealtcare) est partie en solo dans le deuxième tour jusqu'à ce que le peloton la rattrape avant le début du cinquième et dernier tour, c’est Evelyn Stevens (Specialized-lululemon), aussi des États-Unis, qui s'est imposée au sprint final, signant une deuxième victoire consécutive à Philadelphie.

Elle a devancé Albrecht, deuxième, et l'Américaine Lauren Hall (Optum p/b Kelly Benefit Strategies), troisième. Les 43 premières coureuses à avoir franchi la ligne d'arrivée ont été créditées du même temps, un chrono de 2 h 28 min 57 s.

« Les filles de Specialized-lululemon ont fait un excellent lead out. Ç’a permis à Evelyn de gagner la course », a expliqué Albrecht, qui était un peu trop loin au bas de la dernière montée abrupte avant la ligne d’arrivée pour espérer se faufiler avec la victoire. « J’étais un peu triste à la fin de la course, parce que je visais vraiment la victoire et que je savais que ce n’était pas parfait ce que j’avais fait au bas de la dernière montée », a ajouté celle qui sera à nouveau à surveiller la fin de semaine prochaine au Chrono Gatineau et au Grand Prix de Gatineau.

Les Québécoises Joanie Caron, 73e, Adriane Provost, 75e, Amélie Bruneau, 109e, Karol-Ann Canuel, 112e, étaient également en action.

Chez les hommes, l'Américain Kiel Reijnen (UnitedHealthcare) a été couronné au terme de la course de 192 kilomètres devant le Slovène Jure Kocjan (SmartStop) et le Néo-Zélandais Dion Smith (Hincapie Sportswear).

La meilleure performance canadienne appartient à l’Ontarien Ryan Roth (Silber), qui a fini huitième, dans le même temps que le trio de tête.

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive