Tour de Californie

Une sixième place en ouverture pour Guillaume Boivin

Montréal, 11 mai 2014 – Guillaume Boivin (Cannondale) a entrepris le Tour de Californie en force dimanche. Le cycliste québécois a conclu la première étape de 198 kilomètres au sixième rang à Sacramento. Son coéquipier slovaque Peter Sagan s’est quant à lui classé quatrième.

Le Britannique Mark Cavendish (Omega Pharma Quick-Step) s’est imposé au sprint, stoppant le chrono à 4 h 44 min 17 s. Il a devancé à l’arrivée l’Allemand John Degnenkolb (Giant-Shimano) et le Néerlandais Moreno Hofland (Belkin Pro Cycling) qui ont terminé respectivement deuxième et troisième. Les 93 premiers coureurs ont été crédités du même chrono que Cavendish.

« J’avais un peu carte blanche aujourd’hui. Peter et moi étions tous les deux extrêmement bien placés donc on s’est essayé. C’est ne pas nécessairement l’idéal et ce ne sera probablement pas comme ça à chaque course, mais c’était comme ça cette fois-ci. On était proche dans le final. Il nous a juste manqué un peu de jambes pour être vraiment compétitif, mais on espère que ça va venir au fil du tour », a commenté le Montréalais avant d’évoquer les conditions dans lesquelles s’est déroulée cette première course en Californie.

« C’était quand même une étape assez longue et il faisait très chaud. On avait 35 degrés aujourd’hui alors ce n’est pas facile pour l’organisme même s’il n’y avait rien de trop difficile dans le profil de l’étape. C’était très, très venteux aussi. Dans les 50 derniers kilomètres, ç’a vraiment été la bagarre dans le vent de côté. Notre équipe s’est fait un peu piéger donc on a dû chasser fort pour rentrer », a-t-il indiqué.

« En arrivant sur le circuit à Sacramento, les gars ont vraiment fait du bon travail pour nous mettre en avant Peter et moi. Peter m’a dit que je pouvais y aller pour mon sprint si je le voulais. On s’est un peu manqué, mais c’était la première fois de l’année qu’on sprintait ensemble. On va essayer de faire mieux dans les prochaines étapes. Il y a quand même des signes encourageants », a dit Boivin, qui entrevoit toutes les possibilités pour la suite de l’épreuve.

« Peut-être que j’aurai encore ma chance de faire les sprints puisque Peter est en reprise ici donc il n’est pas dans sa forme optimale. Il sait que tout au long de l’année, je vais travailler pour lui. Alors il espère pouvoir m’aider à gagner une course. »

Lundi, un contre-la-monde de 20,1 kilomètres sera disputé à Folsom.

Rédaction : Julie Roy

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive