Tour de Langkawi

Duchesne se paie une échappée!

Montréal, 8 mars 2014 – Pour sa dixième et dernière sortie du Tour de Langkawi (2.HC), la plus longue course à étape à laquelle il a participé depuis le début de sa carrière, le cycliste québécois Antoine Duchesne n’a pas fait les choses à moitié.

Le membre de la formation Europcar a pris les commandes de l’ultime étape de 103,1 kilomètres reliant Tasik Kenyir à Kuala Terengganu. « Je me suis offert une petite échappée de quelques kilomètres en solo en début de course, souhaitant me faire rejoindre par d’autres coureurs, a raconté Duchesne. Après une dizaine de minutes à essayer de tenir tête aux multiples attaques provenant du peloton, deux coureurs ont fini par me rejoindre. C'était parti pour 90 kilomètres d'échappée. »

Duchesne et le Vénézuélien Yonattah Monsalve (Yellow Fluo) sont restés en tête jusqu’au dernier tour du circuit routier dans les rues de Kuala Terengganu, lorsque le peloton a été regroupé en prévision du sprint final.

L’étape a été remportée par l’Italien Andrea Guardini (Astana), qui a devancé le Lituanien Aidis Kruopis (Orica – GreenEdge) et l’Italien Francesco Chicchi (Yellow Fluo).

Guardini a rallié l’arrivée à Kuala Terengganu en stoppant le chronomètre à 2 h 15 min 55 s, temps qu’ont obtenu les 65 premiers cyclistes de la journée.

Duchesne a quant à lui terminé la course au 110e rang, à 3 minutes 12 secondes du vainqueur.

« Je n'étais pas dans une super journée. J'aurais aimé pouvoir en faire un peu plus, ou donner un peu plus de fil à retordre aux équipes qui nous chassaient. Mais bon… Je suis tout de même satisfait de mon tour », a-t-il indiqué.

En tête du classement général depuis la quatrième étape, l’Iranien Mirsamad Pourseyedi Golakhour (Tabriz Petrochemical) a conservé sa première place grâce à une avance de 8 secondes sur l'Érythréen Merhawi Kudus (MTN – Qhubeka). Le Colombien Isaac Bolivar (UnitedHealthcare) a fini troisième à 11 secondes du maillot jaune.

De son côté, Antoine Duchesne a conclu au 77e échelon, à 24 minutes et 17 secondes.

À son premier tour de la saison, le Québécois croit que son expérience en Malaisie lui sera bénéfique pour la suite. « Le fait d’avoir fait 1600 kilomètres en 10 jours me permet d’aller chercher un bon millage et de la vitesse afin de préparer les classiques qui s’en viennent bientôt », a souligné l’athlète de 22 ans qui a également dû combattre la chaleur. « Ç’a été assez difficile, mais j’ai réussi à m’adapter. »

Le nouveau membre d’Europcar a su bien s’intégrer à sa nouvelle équipe. « Ç’a très bien été, surtout ici, puisque nous sommes tous des jeunes sur la course. C’était un peu plus facile de s’adapter », a-t-il conclu.

Le cycliste québécois reprendra le chemin de la maison où il passera une semaine. Il sera de retour à la compétition le 22 mars à l’occasion de la Classique Loire Atlantique (UCI 1.1).

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive