Championnats du monde sur route de paracyclisme

Marie-Ève Croteau vice-championne à nouveau

Montréal, 31 août 2013 – Marie-Ève Croteau a retrouvé le chemin du podium aux Championnats du monde de paracyclisme sur route de Baie-Comeau. Après avoir mérité la médaille d’argent plus tôt en semaine au contre-la-montre, la Québécoise a réédité l’exploit samedi à la course en ligne dans la catégorie T2.

Croteau a fini à 3 minutes 23 secondes de l’Australienne Carol Cooke, qui a enlevé l’épreuve de 25,9 kilomètres en 53 minutes 32 secondes. L’Allemande Jana Majunke a terminé troisième avec un retard de 6 minutes 58 secondes.

« Je suis extrêmement heureuse. Dès le départ, j’étais consciente que défendre mon titre serait très difficile. Et la course a été dure. J’avais vraiment les jambes fatiguées. Ça aurait été facile d’abandonner aujourd’hui. Mais ce n’est pas trop mon genre », a indiqué Croteau qui, après une longue année d’absence, effectuait son retour à la compétition la semaine dernière à la Coupe du monde de Matane.

« Je suis très satisfaite de ma course. Mon entraîneur (Éric Van den Eynde) et toute mon équipe d’ailleurs sont vraiment contents de l’amélioration que j’ai faite en si peu de temps », a-t-elle poursuivi.

La course s’est jouée pour Croteau au milieu du deuxième tour. « Il y a une grosse descente qui permet de prendre beaucoup de rapidité. Juste après, il y a eu une série de courbes où l’on peut facilement tomber si on arrive à grande vitesse. Souvent, je prends mes virages trop serrés au goût de mon entraîneur. Comme l’objectif aujourd’hui était de rester sur mes trois roues, j’ai beaucoup ralenti avant la descente », a expliqué Croteau.

« J’ai quand même pris un virage d’un peu trop loin et j’ai été déportée. J’ai basculé un peu sur les coussins de protection et j’ai dû demander à des gens une petite poussée pour repartir. L’écart s’est creusé à ce moment-là avec l’Australienne. Mais je suis restée bien concentrée sur ma course », a-t-elle précisé.

Du côté masculin, Louis-Albert Corriveau-Jolin a terminé cinquième. L’athlète de Sainte-Claire a conclu à 3 minutes 36 secondes du Britannique David Stone, qui a triomphé sur le parcours de 25,9 kilomètres en 48 minutes 55 secondes. L’Allemand Hans-Peter Durst (+ 13 secondes) a fini deuxième et le Colombien Nestor Ayala (+ 32 secondes) troisième.

Dans la classe T1, Shelley Gautier l’a emporté devant l’Australienne Bianca Woolford. L’Ontarienne a rallié la course en 1 heure 14 minutes 10 secondes et a franchi l’arrivée 53 secondes devant sa rivale.

Chez les H2, Charles Moreau a pris le huitième rang de la course sur route de 60,5 kilomètres. Le Trifluvien a fini à 9 minutes 37 secondes de l’Autrichien Walter Ablinger, qui a gagné l’épreuve en 1 heure 46 minutes 5 secondes. Le Suisse Heinz Frei (+ 4 secondes) a remporté la médaille d’argent et l’Italien Vittorio Podesta (+ 4 secondes) celle de bronze.

Le Québécois Jimmy Pelletier a terminé 12e avec un tour de retard. Le Montréalais Mark Beggs n’a pas terminé la course.

Enfin, dans la catégorie H1, le Québécois Robert Labbé s’est classé 9e sur le parcours de 43,2 kilomètres.

Les Championnats du monde de paracyclisme se poursuivront dimanche à Baie-Comeau.

Rédaction : Julie Roy

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive