Grand Prix de Gatineau

Joëlle Numainville se fait souffler la victoire au sprint

Montréal, 18 mai 2013 – Joëlle Numainville, porte-couleurs de la formation Optum-Kelly Benefit, s’est fait souffler la victoire au sprint final par l’Américaine Shelly Olds (Tibco To The Top), samedi, au Grand Prix cycliste de Gatineau.

Olds a triomphé sur le parcours de 122,16 kilomètres en 3 h 12 min 18 s. Numainville a terminé deuxième et la Polonaise Katarzyna Pawlowska (GSD Gestion Kallisto), troisième.

« Mon équipe a fait une très bonne course. Nous avions vraiment les choses en main » a indiqué Numainville, l’une des deux coureuses de son équipe désignées pour le sprint final.

« Nous avons essayé ça dernièrement lors d’une course aux États-Unis et nous avions pris les deux premières places. Comme ça avait bien fonctionné de pousser deux filles au sprint, nous avons opté pour la même stratégie aujourd’hui. Malheureusement, ça n’a pas tourné de la même façon pour nous », a dit la Lavalloise.

« Je suis sortie un peu trop tard pour le sprint. J’aurais dû mieux gérer les 300 derniers mètres. C’est vraiment une erreur de ma part. En même temps, Shelly Olds ce n’est pas n’importe qui non plus », a ajouté Numainville.

L’Américaine Lauren Hall, l’autre coureuse désignée par la formation Optum-Kelly Benefit, a conclu la course au quatrième rang.

Par ailleurs, Véronique Labonté (équipe canadienne), Anne-Marie Morin (GSD gestion-Kallisto-Specialized) et Lex Albrecht (équipe canadienne) ont terminé en 11e, 12e et 14e places, toutes dans le même temps que la gagnante.

Plusieurs Québécoises, dont Joëlle Numainville, prendront le départ de l’épreuve contre-la-montre, lundi, à Gatineau.

Rédaction : Julie Roy

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive