Tour de Toona

Lyne Bessette toujours en jaune

Montréal, 28 juillet 2004 – Lyne Bessette a été la quatrième à franchir la distance de 160 kilomètres de la troisième étape du Tour cycliste de Toona mercredi, en Pennsylvanie, mais non avoir conservé le premier rang au classement général provisoire. Elle reprendra la course jeudi avec le maillot jaune de meneuse sur le dos.

« Nous avons contrôlé la course qui s’est joué au sprint », a commenté la coéquipière de Lyne Bessette, Manon Jutras, de l’équipe Quark. « Magalie Lefloch (Quark) a terminé en troisième position. Toute l’équipe a bien travaillé et nous n’envisageons rien d’autre que la victoire pour Lyne dimanche. Elle a conservé le maillot jaune de meneuse et celui de meilleure grimpeuse. Nous sommes en pleine possession de nos moyens », a-t-elle indiqué (les résultats officiels n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes).

Deux kilomètres de gravelle
Chez les hommes, Chris Horner a terminé la deuxième étape (158 km) en deuxième position et ce fut suffisant pour mettre la main sur le maillot jaune de leader, ce qui a réjoui son coéquipier de l’équipe Webcor, Charles Dionne.

« Ce qui est assez étonnant, c’est que, à une dizaine de kilomètres de la fin, nous avons dû rouler dans deux kilomètres de gravelle, ce qui a surpris tout le monde », a raconté le cycliste de St-Rédempteur. « Mais curieusement, cela semble avoir avantagé Chris (Horner) qui en est sorti au plus fort d’une échappée. Il a terminé deuxième, derrière mon ancien coéquipier John Lieswyn (Health Net) mais, en vertu des points de bonification, il a grimpé au premier rang du classement général. C’est donc dire que demain, nous allons nous employer à défendre son maillot », d’expliquer Dionne qui, selon les chiffres non-officiels, aurait terminé à quelque 40 secondes du gagnant.

Mais Dionne avait une autre raison de se réjouir; c’est que sa vilaine chute de la veille ne l’aura pas empêcher de prendre le départ de la deuxième étape. « J’ai des bobos mal placés sur le corps mais, dans les circonstances, je trouve que je m’en sors bien. Disons que j’ai déjà vu pire », a-t-il dit.

Dominique Perras (Ofoto) s’est pour sa part dit satisfait de sa performance, après avoir été de l’échappée qui fut réduite à quatre à un certain moment. « Je me classe autour de la 15e position au classement général provisoire mais je suis surtout content de mes performances dans les montées. J’ai gagné l’un des deux prix de la montagne et terminé deuxième dans l’autre. J’avais de bonnes jambes aujourd’hui et je compte sur la difficile étape de samedi pour gagner des positions au classement général », a-t-il souligné.

La troisième étape des hommes jeudi, d’une distance de 115 kilomètres, sera marquée de quelques vallons.

Texte : Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive