Tour de Toona

Lyne Bessette conserve le maillot jaune

Montréal, 27 juillet 2004 – Lyne Bessette a conservé le maillot jaune de meneuse au terme de la deuxième étape du Tour cycliste de Toona, en Pennsylvanie, qu’elle a complétée mardi avec une troisième position.

Derrière la gagnante Tina Mayolo Pic, des États-Unis, et sa coéquipière de l’équipe Quark, la Française Magalie Lefloch, la cycliste de Knowlton a franchi la distance de 117 kilomètres en un temps (non-officiel) de deux heures et 55 minutes.

« Toute l’équipe a bien travaillé pour Lyne », a raconté sa coéquipière Manon Jutras. Il y avait du mauvais temps tout au long de la course mais nous avons réussi à placer deux de nos filles sur le podium. C’est avec confiance que nous nous préparons pour le reste de la semaine. Le Tour de Toona présente plusieurs types de parcours et c’est parfait pour Lyne et moi qui prenons part à notre dernière compétition avant les Jeux d’Athènes », a-t-elle ajouté.

Mercredi, la troisième étape, d’une distance de 160 kilomètres, sera marquée d’une ascension d’une dizaine de kilomètres. Lyne Bessette, qui avait enlevé la veille les honneurs du prologue, est première au classement général provisoire devant Susan Palmer (Genesis Scuba Pro) qui devance Erinne Willock et Geneviève Jeanson (Rona).

Vilaine chute de Charles Dionne
Côté masculin, Charles Dionne est sorti sain et sauf d’une vilaine chute survenue à la fin de l’étape initiale mardi après-midi. Dans cette première étape de 120 km, le cycliste de Saint-Rédempteur était au plus fort de la lutte pour la troisième place, lorsque tout a basculé à 800 mètres de l’arrivée.

« Il pleuvait tout le long. Les conditions étaient vraiment difficiles et plusieurs coureurs ont chuté. À 800 mètres de l’arrivée, j’ai raté un virage à une vitesse d’environ 60 km/h et j’ai fait une glissade d’une cinquantaine de mètres, en chutant du vélo.

« En glissant, j’aurais pu me heurter la tête en fonçant dans un poteau de téléphone. Heureusement, je me suis redressé la tête à temps pour éviter le pire», a-t-il déclaré.

Au bout du compte, Dionne a subi plusieurs blessures (tibia éraflé, coupures aux genoux et au pied), mais il pense être en mesure de prendre le départ de la deuxième étape, qui est prévue mercredi.

Texte : Jean-François Pilote et Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive