Tour de Gastown

Manon Jutras éclipse ses rivales dans les rues de Vancouver !

Montréal, 21 juillet 2004 – Une fois de plus, la cycliste Manon Jutras a fait montre de sa grande polyvalence en remportant le Tour de Gastown mercredi soir. Après avoir été sacrée reine de la montagne du Tour de Delta le week-end dernier, voilà que la Montréalaise a mérité les grands honneurs de ce critérium de 36 km couru dans les rues de Vancouver.

« Le critérium est une spécialité des sprinteuses et elles ont été surveillées de près, a indiqué Jutras en entrevue à Sportcom. Personne ne s’attendait à me voir aller de la sorte, mais mon endurance et l’effet de surprise que j’ai créé lors de mon attaque m’ont permis d’obtenir cette victoire. Avec quatre tours à faire, j’ai vu une ouverture et je suis partie. Dans le temps de le dire, j’avais creusé un écart important et j’ai récolté la victoire en solo. Je les ai prises par surprise et j’ai pu tenir l’échappée pendant les quatre derniers tours », a raconté la cycliste de 36 ans.

Si les autres coureuses ont pu paraître surprises, Jutras a avoué qu’elle l’avait aussi été de voir que son attaque avait tenu le coup. « Je crois que c’est une question de synchronisme. J’ai profité d’un bon « timing » et mon attaque semble avoir été dévastatrice pour le peloton. »

Sarah Uhl, la coéquipière de Jutras chez Quark, a pris le deuxième rang de l’épreuve, devant la vedette locale Sarah Neil. Cette dernière est d’ailleurs une ancienne athlète olympique, puisqu’elle a participé aux Jeux de Séoul en 1988.

Le Tour de Gastown est une course qui s’inscrit dans la « Super semaine cycliste de la Colombie-Britannique » (BC Superweek). Il s’agissait de la quatrième de sept courses.

« C’est certainement la plus importante des sept, a souligné Jutras. Il s’agit d’une course d’assez grande renommée en Amérique du Nord et elle est dotée de la plus importante bourse. Il y a une atmosphère très électrisante. C’était noir de monde partout le long de la boucle de 1,1 km! C’était incroyable! Le calibre était assez intéressant avec la présence de coureuses comme Allison Sydor, de la spécialiste de la piste Mandy Poitras et de Sarah Uhl, ma coéquipière au sein de l’équipe Quark, une excellente sprinteuse. »

« Au tour de Delta, nous avions remporté deux épreuves sur trois, grâce à Sarah (Uhl). Nous avions fait un bon travail d’équipe pour l’amener aux sprints finaux. Pour cette raison, toutes les tentatives qu’elle faisait ce soir étaient couvertes par les autres coureuses. Cela a laissé plus de marge de manoeuvre aux autres filles de l’équipe (Quark). »

Jutras, qui courait plus tôt cette année pour la formation danoise S.A.T.S., a obtenu une libération de son équipe européenne, afin de pouvoir poursuivre son entraînement en sol américain.

« Pour moi, le fait de pouvoir parfaire mon entraînement en Amérique du Nord et, en plus, de remporter une course me met en confiance pour le prochain grand rendez-vous », a indiqué Jutras, qui faisait évidemment allusion à la course en ligne des Jeux d’Athènes.

Le week-end prochain, Jutras renouera avec son ancienne coéquipière chez Saturn, Lyne Bessette, alors que les deux femmes endosseront les maillots de l’équipe Quark au tour « The International » à Altoona, en Pennsylvanie. Il s’agira d’une belle occasion pour les deux cyclistes de faire de nouveau équipe avant la course en ligne des Jeux d’Athènes, à laquelle Lyne Bessette prendra bien entendu également part.

Texte : Christian Jutras


photo : Greg Descantes


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive