Tour de Qinghai Lake, Chine

Martin St-Laurent, 9e après la deuxième étape

Montréal, 18 juillet 2004 – Martin St-Laurent, l’un des cinq Québécois composant l’équipe nationale canadienne qui participe au Tour cycliste de Qinghai Lake, en Chine, occupe le 9e rang après la deuxième étape disputée dimanche.

« J’ai terminé la deuxième étape au milieu d’un petit groupe de 17 coureurs qui a franchi le fil d’arrivée avec une avance de deux minutes et 30 secondes sur le peloton principal », a raconté le cycliste originaire de La Prairie qui célèbrera son 24e anniversaire demain. « Bruno Langlois (Rimouski) a fait une très bonne course; il a été dans l’échappée durant les 130 premiers kilomètres de cette étape qui en comptait 182. Il s’est fait remonter au 135e km mais il avait accompli du bon boulot. Lui et François Parisien (Repentigny) ont terminé à 8 minutes et 22 secondes du gagnant ».

Selon St-Laurent, Alexandre Lavallée (Montréal) a également contribué à placer l’équipe canadienne en bonne position, en terminant dans le peloton principal, au 31e rang. Lavallée, qui avait fini quatrième au terme de la première étape courue la veille, occupe la 20e position au classement général.

« Cette deuxième étape est peut-être la plus dure des neuf étapes du Tour de Qinghai. Comme l’an dernier, elle aura un impact sur le classement général », a estimé Martin St-Laurent qui, à l’instar de Lavallée et Langlois, avait pris part à l’édition 2003. « Le calibre est plus relevé cette année, a-t-il fait remarquer. « Mon objectif est de me classer dans les 25 premiers, je ne suis pas un coureur qui joue le classement général. Mais je tiens à signer une excellente performance. Ce n’est pas une mince tâche de compléter ce tour. Aujourd’hui (dimanche), des 116 coureurs qui ont pris le départ, 13 ont abandonné ».

Alexandre Nadeau a pour sa part terminé la deuxième étape à 13 minutes et 30 secondes du vainqueur.

La troisième étape de lundi, qui suit un tracé le long du lac Qinghai, comptera 152 kilomètres sur un terrain assez plat mais qui, selon St-Laurent, donne beaucoup de prise aux vents.

Texte : Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive