Championnats canadiens

Lyne Bessette et Manon Jutras intouchables

Montréal, le 27 juin 2004 - Lyne Bessette et Manon Jutras ont laissé toutes leurs poursuivantes dans la brume, lors de la course en ligne féminine des championnats canadiens de cyclisme sur route, à Kamloops, en Colombie-Britannique, dimanche.

Dans une étape de 120 kilomètres en montée, les deux représentantes de l’équipe du Québec ont donné la chasse dès le premier des 12 tours de l’épreuve. C’est au dernier passage que Bessette est parvenue à distancer sa coéquipière pour terminer au premier rang, en 3 heures, 35 minutes et 9 secondes. Une coéquipière de Geneviève Jeanson au sein de l’équipe RONA, Erinne Willock, a complété le podium.

Dans cette échappée, les deux Québécoises ont été suivies par Willock et Sue Palmer-Komar. À la mi-course, Bessette et Jutras avaient réussi à se détacher pour éventuellement prendre une avance de 5 minutes 14 secondes sur leurs rivales. Dès le premier tour, Jeanson n’a jamais été dans le coup en compagnie des meneuses et elle a terminé en 11e place, à plus de 20 minutes du temps de Bessette.

« Ce fut une course très rapide sur un parcours plus à pic que celui de Mont-Royal, où tu ne peux pas te cacher. J’étais vraiment surprise de constater que nous étions quatre au sommet après le premier tour. J’ai fait une belle course, et quelle superbe deuxième place pour Manon », a estimé Bessette.

Originaire de Knowlton, Bessette est pratiquement assurée de participer à ses deuxièmes Jeux olympiques, puisqu’elle sera la Canadienne la mieux placée au prochain classement de l’Union cycliste internationale (UCI).

« On a imposé notre rythme pendant 100 des 120 premiers kilomètres. À ce point, la consigne d’équipe était que la meilleure cycliste gagne, a précisé Jutras, de Drummondville. À la dernière montée, j’ai tenté ma chance, mais Lyne a eu plus d’énergie au moment opportun. »

Cette deuxième place avait des airs de victoire pour Jutras (3 :36,38), qui n’en revenait pas d’avoir suivi le rythme de sa coéquipière pendant toute la course.

« J’ai été vraiment surprise de constater ce qui est arrivé dans cette course. J’ai savouré chaque tour et c’est maintenant un souvenir très précieux dans ma carrière »,.a-t-elle déclaré.

Fraser l’emporte chez les hommes
Du côté masculin, c’est l’Ontarien Gord Fraser qui a remporté les grands honneurs du parcours de 180 km, en un temps de 5 :01,40. Le meilleur Québécois a été Alexandre Lavallée (Volks-Trek), qui a récolté une troisième position (5 :02,00), tout juste derrière Svein Tuft. Quant à Charles Dionne, il a terminé l’épreuve en septième position, grâce à un chrono de 5 :11,29.

« Cette course n’a pas été intéressante. Avec mes récents résultats, c’était comme si j’avais une pancarte dans le dos. Un petit groupe de six ou sept coureurs a commencé à s’échapper au troisième ou au quatrième tour, mais personne ne voulait travailler avec moi pour tenter de remonter la pente », de lancer Dionne, qui n’est toujours pas assuré d’une place sur l’équipe olympique canadienne.

Rédaction : Jean-François Pilote


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive