Grand prix Nature Valley

Une erreur prive Lemieux de sa première victoire

Bessette conserve le maillot de meneuse

Montréal, le 12 juin 2004 - Une erreur de recrue pourrait-on dire. Samedi, lors de la quatrième étape du Grand prix Nature Valley qui se déroule au Minnesota jusqu’à dimanche, Audrey Lemieux (Quark) a raté une belle occasion de signer sa première victoire chez les professionnelles.

Très active durant une bonne partie de l’étape de 128 kilomètres qui était présentée en banlieue de Red Wing, la coureuse originaire d’Alma se dirigeait vers la victoire d’étape. Avec 200 mètres à faire, Lemieux s’est trompée de direction en se dirigeant dans la voie de déviation des véhicules de la caravane de course.

« J’ai contre-attaqué quand nous avons rejoint ma coéquipière Sarah Uhl et j’étais seule en tête. Un peu avant la ligne, c’était mal indiqué et je n’ai pas pris le bon chemin, ce qui a mêlé tout le monde. Je n’étais pas vraiment fière de mon coup ! » a répété Lemieux à de nombreuses reprises durant l’entrevue, mais qui réussissait quand même à rire de sa mésaventure. « Je m’en veux, mais dans un sens, les conséquences ne sont pas trop graves car Lyne termine deuxième au sprint. »

Joanne Kiesanowski (Colavita Bolla) a remporté l’étape devant Bessette qui conserve son maillot de meneuse.

« Mes coéquipières ont très bien travaillé aujourd’hui (samedi), a révélé Bessette. Ce que nous voulions, c’est que personne ne prenne les temps de bonification car il y avait des sprinteuses bien placées au classement général à seulement 20 secondes de moi. »

Avec une étape à faire et aucun temps de bonification disponible d’ici la fin, Bessette devrait logiquement conserver sa précieuse tunique. Ce maillot, comme elle l’explique, elle le doit en grande partie au travail de ses coéquipières : « Je suis contente car ce sont des jeunes qui sont avec moi. Elles ont toutes moins de 23 ans. Elles sont fortes, nous faisons de petites erreurs, mais ce n’est pas grave. Elles prennent soin de moi, et je prends soin d’elles », a conclu Bessette qui, pour appuyer ses dires, venait tout juste de faire la brassée de lavage de toute l’équipe.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive