Tour de l’Aude

Lyne Bessette termine en cinquième place

Montréal, le 23 mai 2004 — La vice-championne du Tour cycliste de l’Aude 2003, Lyne Bessette (équipe nationale canadienne), a terminé l’édition 2004 en cinquième place, dimanche, à Limoux. À l’issue de la dixième et dernière étape, l’Allemande Trixi Worrack (Nurnberger Versicherung) a été en mesure de conserver son maillot jaune de meneuse dans cette journée qui a été l’affaire de sa compatriote Angela Brodtka (équipe nationale allemande). Nicole Demars (équipe nationale canadienne) a pris le deuxième rang de l’étape longue de 111 kilomètres.

Au classement général final, l’Allemande et gagnante l’an dernier, Judith Arndt (Nurnberger Versicherung), est deuxième avec un retard de 8 secondes. Les Américaines Kimberley Bruckner (à 38s) et Kristin Armstrong (1m 03s) de la formation T Mobile suivent en troisième et quatrième place. Quant à Bessette, elle termine avec un retard de 2 minutes 3 secondes.

« Il ne s’est pas passé grand-chose aujourd’hui (dimanche). Souvent, lors des dernières étapes des tours, il y a des échappées qui se forment et tout ce que l’équipe du maillot jaune a à faire, c’est de contrôler la course », a résumé Bessette, qui a terminé dans le peloton principal en 32e place.

En résumé de son séjour en sol français, Bessette s’est dite satisfaite de sa prestation. « Ça s’est bien terminé et j’ai fait un beau tour. J’ai eu une journée moins bonne (l’étape de jeudi après midi) dans ces dix jours de course, mais une cinquième place dans un tour international comme ça, même si ce n’est pas la victoire finale, je n’ai rien à redire là-dessus. J’ai terminé sur une bonne note et j’ai bien hâte à la semaine prochaine », a laissé entendre l’athlète de 29 ans, qui n’avait que de bons mots pour ses coéquipières.

Avec deux coureuses au sommet du classement général, la formation Nurnberger Versicherung sera assurément à surveiller la semaine prochaine à la Coupe du monde de Montréal ainsi qu’au Tour du grand Montréal. « Elles ont les jambes et la tête pour gagner des courses », a conclu la championne canadienne du contre-la-montre.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive