Tour de l’Aude

Lyne Bessette chute dans le sprint final

Montréal, le 14 mai 2004 — Une chute impliquant plusieurs cyclistes a marqué la première étape (95 kilomètres) du Tour de l’Aude, vendredi, à Gruissan (France). L’accident, dans lequel Lyne Bessette a été impliquée, s’est produit alors qu’il ne restait qu’environ 300 mètres avant l’arrivée. La porte-couleurs de l’équipe canadienne s’en est tirée avec un casque fendu, quelques égratignures et un mal de tête. Cela ne devrait cependant pas l’empêcher de remonter en selle pour l’étape de samedi.

L’Australienne Alison Wright (Nobili Rubinetterie-Guerciotti) a mérité la victoire. Le classement de Bessette n’était pas disponible au moment d’écrire ces lignes, mais étant donné que la chute s’est produite dans le dernier kilomètre de l’épreuve, la Québécoise a été créditée du même temps que la gagnante.

« J’étais là, tout comme Petra Rossner (Nürnberger Versicherung) et Magali LeFloc’h (équipe nationale de France) », a expliqué Bessette, deuxième du Tour l’an dernier. « Nous étions toutes des filles qui pouvaient remporter l’étape. J’ai subi une chute assez solide et j’ai cassé mon casque. Le reste semble correct. Je ne me sens toutefois pas super bien et les médecins vont venir me voir tantôt. J’ai le genou un peu amoché, mais je sens que je vais être plus courbaturée qu’autre chose. Du moins, je l’espère ! »

Avant l’incident, la championne canadienne au contre-la-montre a fait partie d’une échappée qui a pris naissance à la mi-course, mais le vent a fini par refroidir les ardeurs des fugitives.

« C’était un parcours assez plat, mais il y avait énormément de vent. C’était donc important de rester dans les coups, car des vents de côté peuvent favoriser des échappées alors tu ne veux pas être prise derrière. Ensuite, j’ai tenté de faire la bordure puisqu’il y avait un vent de côté, mais il y avait des filles qui chassaient et elles sont revenues sur nous. »

La gagnante de du Tour en 1999 et 2001 compte bien être au départ du contre-la-montre (5,7 kilomètres) de samedi qui sera présenté à Port La Nouvelle. « Que ce soit un 5,7 kilomètres ou un 100 kilomètres, je vais le prendre avec la même intensité. Je vais donner mon 100 % », a conclu Bessette avec assurance.

Rédaction : Christian Jutras et Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive