Grand Prix des Fêtes de Cénac

François Parisien termine 18e

Ses coéquipiers enlèvent les deux premières places

Montréal, le 5 avril 2004 - François Parisien, de l’équipe US Montauban, a pris le 18e rang du Grand Prix des Fêtes de Cénac, une épreuve cycliste de catégorie Élite 2 courue dans la région d’Aquitaine, en France. Les Français Olivier Asmaker et Stéphane Barthe, deux coéquipiers de Parisien, sont montés sur les deux plus hautes marches du podium, terminant respectivement premier et deuxième.

« Deux de nos coéquipiers (Asmaker et Barthe), des anciens professionnels, sont partis en échappée et ils ont fait 70 kilomètres tout seuls, expliqué Parisien. Ils ont terminé avec cinq minutes d’avance sur les autres coureurs. En fait, ils ont fait un contre-la-montre à deux. Dès qu’ils sont partis, nous savions que nous ne les rattraperions jamais », a ajouté le cycliste de Repentigny.

« Il n’y avait pas beaucoup de coureurs aujourd’hui (lundi), car nous n’étions que 70. Par contre, le calibre était vraiment relevé. Nous avions dix tours d’un circuit (de 10 km) à faire. La première portion du circuit était en montée et la seconde en descente. C’était un parcours assez difficile. C’était une course relativement courte, mais très intense! » a avoué le Québécois.

« Il n’y avait pas vraiment de peloton, en raison de la difficulté de la course. J’essayais d’aller dans tous les coups et de suivre du mieux que je le pouvais. Je suis tout de même content de cette 18e place, mais c’est certain que j’aurais préféré finir dans le premier groupe de tête, formé d’une dizaine de coureurs. Compte tenu que nous avions fait une grosse course samedi dernier et que nous avions travaillé fort, Jean-François (Laroche) et moi sentions vraiment que nous n’avions pas récupéré à 100 % de nos derniers efforts », a indiqué celui qui avait pris le dixième rang du Grand Prix de Bressuire deux jours plus tôt.

Le Magogois Jean-François Laroche, qui avait fini neuvième à Bressuire, a quant à lui abandonné lundi, alors qu’il restait deux tours à faire.

Lundi prochain, les deux hommes prendront part au Grand Prix de Vougy, une épreuve du championnat de France en division nationale 1. « C’est une course très importante. Chez les amateurs, c’est impossible de trouver plus relevé que cela en France! » a conclu Parisien, qui s’attend à de grandes choses lors de cette prochaine course.

Rédaction : Christian Jutras


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive