Grand Prix de Bressuire

Laroche et Parisien tiennent leur bout

Montréal, le 3 avril 2004 - Les cyclistes Jean-François Laroche et François Parisien continuent de tenir leur bout dans les courses Élite 2, le plus haut calibre amateur en France. Samedi, ils ont terminé 9e et 10e lors du Grand Prix de Bressuire, une course de 150 kilomètres qui rassemblait 140 coureurs au départ.

Les deux Québécois, membres de l’équipe US Montauban, ont pédalé ensemble une bonne partie du parcours pour croiser le fil d’arrivée avec 40 secondes de retard sur le gagnant. « Nous sommes contents du résultat, a raconté Laroche. La forme s’en vient, on voit une amélioration à chaque course. Une course Élite 2, c’est toujours exigeant au niveau du rythme mais, comme en fin de semaine il n’y avait pas beaucoup de courses en France, il y avait de meilleurs coureurs qu’à l’habitude », a-t-il fait remarquer.

François Parisien semblait un peu plus fatigué que son coéquipier. C’est qu’il a dû redoubler d’effort dans le 5e tour pour rejoindre l’échappée. « Ce petit effort m’a demandé beaucoup de jus et j’ai commencé à manquer d’énergie dans les derniers kilomètres », a-t-il dit.

Laroche et Parisien remontent sur leurs vélos dès lundi. Depuis Bressuire, à environ 250 kilomètres au sud de Paris, ils se rendront au GP de Fête de Cenac, à 130 kilomètres de Montauban. Mais les deux Québécois ne cachent que la Coupe de championnat en France, disputée à Vougy lu lundi de Pâques, est un objectif depuis longtemps visé pour faire bonne figure.

Rédaction : Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive