Sea Otter Classic

Dionne et Bessette dans le top 10

Montréal, le 15 avril 2004 - Le Néo-Zélandais Hayden Godfrey (Health Net/Maxxis) a remporté le prologue de la Sea Otter Classic, jeudi, à Monterey (Californie). Le gagnant a parcouru les 3 kilomètres de ce contre-la-montre individuel en un temps de 2m 43s. Charles Dionne (Webcor) a pris le cinquième rang à 8 secondes de Godfrey, qui a déjà été un de ses coéquipiers chez 7-Up.

« Le parcours était très court et c’est un peu dans l’esprit de la Sea Otter Classic. Ici, tout est axé sur le spectacle et le vélo de montagne, a commenté Charles Dionne. Dans la descente, au lieu d’avoir les mains sur le guidon de contre-la-montre, je les avais en bas du guidon. Avec une roue pleine et un vent de côté, ça brassait pas mal. »

L’athlète originaire de St-Rédempteur s’attend à une course plus intéressante vendredi, alors que le peloton masculin devra compléter 27 tours du circuit automobile Laguna Seca. « Pour une fois que nous n’aurons pas de maillot de meneur à protéger », a laissé entendre Dionne. N’empêche, le meneur de sa formation, Chris Horner, sera assurément à surveiller, lui qui fait figure de favori selon plusieurs observateurs.

Du côté féminin, Lyne Bessette (Quark) a terminé l’épreuve en huitième place grâce à un temps de 3m 12s. Kristin Armstrong (T Mobile) a mérité la victoire en signant un chrono de 3m 02s.

Avec les forts vents qui balayaient le parcours, Bessette n’a pas opté pour son vélo de contre-la-montre. « C’était trop dangereux, alors j’ai décidé de ne pas prendre de chance. J’aimais mieux terminer un peu plus loin aujourd’hui (jeudi) et me reprendre dans les prochaines étapes que de me planter dans un virage. »

Coéquipière de Bessette chez Quark, la double championne canadienne junior en 2003 Audrey Lemieux a également pris le départ (ndlr : son résultat n’était pas disponible au moment d’écrire ces lignes.) « C’est pas mal ma première vraie course avec l’équipe », a expliqué sur un ton fort enjoué celle qui mène de front sa carrière cycliste et ses études au Cégep. « Cette année, je veux être en mesure d’aider l’équipe et apprendre au niveau des tactiques de course. Je suis ici pour prendre de l’expérience pour devenir meilleure. »

Vendredi, le peloton féminin s’attaquera au parcours de 38 Miles (60,9 kilomètres), également sur le circuit de Laguna Seca.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive