Classique Redlands

Gagnante de l’étape, Bessette se rapproche de Jeanson

Montréal, le 25 mars 2004 — Il y aura bel et bien une lutte à la Classique Redlands et cette lutte s’annonce toute québécoise! Jeudi, Lyne Bessette a remporté la troisième course du tour californien qui en compte six. La cycliste de l’équipe Quark a été la première à rallier l’arrivée de l’étape de 129 kilomètres. Christine Thorburn (Webcor) a pris le deuxième rang alors que la Lachinoise Geneviève Jeanson a fini en troisième position.

Grâce à cette victoire, Bessette a fait fondre une bonne partie de l’avance que s’était forgée Jeanson au classement général. Cette dernière, qui détenait une avance d’une minute et 11 secondes avant le début de l’étape, conserve toutefois le maillot jaune. (NDLR : les temps de l’étape ainsi que les écarts au classement général n’étaient pas connus au moment d’écrire ces lignes)

« C’était une longue journée, mais cela a super bien été, a commencé par dire Bessette. Quelques échappées ont été tentées, mais nous sommes finalement arrivées toutes ensemble au bas de la dernière côte. Geneviève (Jeanson) a tiré le train au début de la côte de 10 kilomètres. Puis à cinq kilomètres de la fin, nous n’étions plus que trois, Geneviève, Christine Thorburn et moi. Avec 2,5 km à faire, j’ai remarqué que les autres semblaient faiblir et j’ai tenté mon attaque. Thorburn est venue avec moi. Elle a même pris la tête pour un moment, puis j’ai attaqué à nouveau alors qu’il ne restait que 300 mètres », a expliqué celle qui a aussi vanté le travail de ses coéquipières.

« Notre but est de s’attaquer au maillot jaune et nous le faisons petit peu par petit peu. Nous ne sommes que quatre (de l’équipe Quark), mais nous avons bien placé nos joueurs. L’équipe RONA a également fait du très bon travail pour contrôler la course », a fait remarquer Bessette en terminant.

Horner intouchable
L’Américain Chris Horner a empoché une troisième victoire d’étape de suite, remportant la course en ligne de 171,7 km. Le porte-couleur de l’équipe Webcor a respectivement devancé Cesar Grajales (Jittery Joe's) et Adam Bergman (Jelly Belly).

Si Horner, le détenteur du maillot jaune, a montré qu’il peut terminer les courses en force, il doit une fière chandelle à ses coéquipiers, dont fait partie le Québécois Charles Dionne.

« Notre équipe fait un travail incroyable pour Chris (Horner). Il n’a pas eu à se mettre le nez dans le vent depuis le début du tour, a indiqué Dionne. Notre équipe a été capable de contrôler la course. Je suis satisfait de la façon dont l’équipe roule, je suis même un peu surpris à la limite. Il y a beaucoup de talent dans notre équipe, pour rouler en avant comme nous le faisons. C’est plaisant de voir cela. »

« Aujourd’hui, nous avons encore roulé devant toute la journée, mais c’est assez fatigant. Nous avons amené Chris jusque dans la dernière montée et cela a été suffisant pour qu’il remporte la course. Nous avons vraiment le sentiment d’avoir fait notre boulot », a indiqué celui qui aimerait mettre la main sur une victoire d’étape lors du critérium qui sera couru samedi. Dionne a remporté cette course lors des deux dernières années.

Vendredi, les hommes s’élanceront sur un parcours de 97,6 km, tandis que les femmes auront un tracé de 67,6 km à franchir.

Rédaction : Christian Jutras


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive