Pomona Valley Stage Race

Bessette gagnante au général

Dionne rate son sprint final

Montréal, le 21 mars 2004 — Lyne Bessette (Quark) a été en mesure de conserver son avance de 14 secondes à la Pomona Valley Stage Race, dimanche, à San Dimas (Californie). Sarah Uhl, une coéquipière de la Québécoise, a été la première à franchir l’arrivée de la quatrième et dernière étape qui était un critérium d’une durée de 55 minutes.

Au classement général final, Bessette devance sa compatriote Sue Palmer-Komar (Genesis Scuba) et l’Américaine Kristin Armstrong (T-Mobile).

« L’objectif aujourd’hui (dimanche) était de protéger le maillot », a indiqué Bessette, qui a terminé dans le peloton principal. « On a bien géré notre course. Magali (Lefloc’h) a fait un bon lead out pour Sarah (Uhl). Nous sommes très contentes. Sarah n’a pas fait beaucoup de courses sur route l’an dernier, mais c’est une fille de piste, alors elle s’en sort très bien dans les critériums. »

La Pomona Valley Stage Race servait surtout de préparation pour la Redlands Classics qui s’amorce mardi. « Je suis confiante et je sais que le tour sera difficile. Cependant, nous avons une bonne équipe et on va donner le maximum », indique l’athlète de Knolwton, qui mentionne également que les parcours de l’édition 2004 de la Redlands Classic seront différents des années précédentes. « Ça s’annonce toujours aussi difficile avec plusieurs bonnes montées. »

Chez les hommes, l’Américain Chris Horner (Webcor) a lui aussi conservé son maillot jaune pour ainsi enlever les grands honneurs au classement général devant le Canadien Eric Wohlberg (Sierra Nevada). Mariano Friedick (Jelly Belly) a mérité la victoire de ce critérium de 90 minutes.

Charles Dionne (Webcor) s’en voulait après la course : « C’est la même histoire que la semaine dernière. Chris (Horner) a très bien préparé mon final, mais j’ai pensé à trop de choses en même temps et je me suis fait avoir. Je pense que pour les prochaines fois, je vais devoir plus écouter mon instinct. Se faire battre par quelqu’un d’autre, ça peut aller, mais se battre soi-même, je n’aime jamais ça ! »

Dionne sera lui aussi présent à Redlands où il a remporté au moins une étape au cours des deux dernières éditions.

François Parisien se paye un bonne frousse
François Parisien s’est payé un bonne frousse, dimanche, lors d’une épreuve de division élite 3 longue de 120 kilomètres qui était présentée en banlieue de Ste-Livrade (Sud-Ouest/Aquitaine).

Parisien faisait partie d’une échappée d’une dizaine de coureurs lorsque dans une descente, un cycliste a chuté, entraînant avec lui les quatre derniers coureurs de l’échappée, incluant le Québécois qui s’en est toutefois tiré avec plus de peur que de mal. Et on peut comprendre Parisien d'avoir eu la frousse, lui qui roulait à 65 km/h au moment de l’accident.

« Je n’ai même pas pu toucher aux freins. J’ai dû glisser sur une quarantaine de mètres. C’est une des chutes qui m’a fait le plus peur dans ma carrière », a-t-il expliqué.

Alors que les quatre éclopés tentaient de reprendre leurs sens, le peloton arrivait à toute allure. « J’étais encore sous le choc et j’ai sauté dans le fossé tout juste avant qu’une trentaine de gars tombent à leur tour. On a essayé de les avertir, mais c’était plus un sauve-qui-peut. »

Parisien n’a pas complété la course, mais il devrait pouvoir remonter en selle dès lundi.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive