Pomona Valley Stage Race

Bessette toujours meneuse, Dionne fidèle soldat

Manon Jutras en Italie

Montréal, le 20 mars 2004 — Avec une troisième place (classement à confirmer) à l’issue de la troisième et avant-dernière étape de la Pomona Valley Stage Race, Lyne Bessette a conservé son maillot jaune de meneuse, samedi, en Californie. L’étape de 115 kilomètres a été remportée par la Française Magali Lefloc’h, coéquipière de Bessette chez Quark.

« J’ai focussé seulement pour conserver mon maillot de meneuse et je n’ai pas disputé les points pour le classement des grimpeuses », a commenté Bessette, qui détenait également le maillot de la reine de la montagne avant la course.

Avec quatre tours à faire, Candice Blickem (Genesis Scuba) s’est échappée du peloton, ce qui ce qui a tourné à l’avantage de la Québécoise.

« C’était bon pour nous car elle prenait les secondes de bonification qui ne pouvaient être gagnées par mes plus proches poursuivantes au classement général », a expliqué l’athlète de 29 ans qui détenait une mince priorité de 11 secondes sur Kristin Armstrong (T-Mobile) avant la journée de samedi. « Tout le monde s’attendait à ce que j’attaque dans la dernière montée, mais c’est finalement Magali qui a attaqué alors qu’il restait 2 kilomètres à faire. C’est notre première victoire cette saison et toute l’équipe a fait du bon travail », s’est félicité l’athlète de Knolwton.

Chez les hommes, Charles Dionne (Webcor) a solidement épaulé son coéquipier Chris Horner pour le mener à la victoire d’étape et à la consolidation de son emprise sur la tête du classement général provisoire.

« Le plan d’origine était que l’équipe travaille pour moi à la fin de la course, mais nous avons été à court de soldats, a commenté Dionne. Finalement, j’ai roulé comme un animal en avant du peloton jusqu’à la moitié du dernier tour. Chris (Horner) m’a dit de l’amener jusque dans la côte et il a dépassé le groupe de tête pour finalement aller chercher la victoire. J’ai donné tout ce que j’avais. J’ai fait mon travail à 100 % et je trouve que je marche assez fort! » (NDLR : le classement de Dionne n’était pas disponible au moment d’écrire ces lignes)

La Pomona Valley Stage Race se termine dimanche avec la présentation d’un critérium tant chez les hommes que chez les femmes.

Manon Jutras à la Coupe du monde en Italie
Samedi en matinée, Manon Jutras (S.A.T.S.) a terminé en 69e place de la Primavera Rosa, deuxième étape de la Coupe du monde qui était présentée entre Varazze et San Remo (Italie), soit sur les 118 derniers kilomètres du parcours du Milan-San Remo masculin. La Verdunoise a franchi l’arrivée avec un retard de 2m 02s sur la gagnante, la Russe Zulfia Zabirova (Let's Go Finland).

La Néerlandaise Mirjam Melchers (Farm Frites-Hartol) a mérité l’argent et l’Australienne Oenone Wood (équipe nationale australienne) le bronze. Avec ce classement, Wood conserve son maillot de meneuse au classement de la Coupe du monde.

« Mon travail aujourd’hui était de supporter mes équipières Susanne (Ljungskog) et (Anita Valen), qui a terminé cinquième », a commenté Manon Jutras depuis Toulouse, où elle était en pause avant de regagner l’Espagne où aura lieu sa prochaine compétition. « C’était notre première sortie du groupe international de S.A.T.S. et après seulement une course, je pense que la saison va être très bonne. Côtoyer Suzanne Ljungskog ,actuelle championne du monde, c’est un privilège exceptionnel. Être associée au maillot arc-en-ciel, c’est être associée à l’excellence et il n’y a pas de meilleur environnement. »

À sa première saison européenne, Jutras note déjà des différences avec les épreuves du circuit nord-américain, où elle a toujours roulé depuis qu’elle est passée chez les professionnelles.

« C’est une année olympique et tout le monde en Europe veut aller chercher des points UCI (Union cycliste internationale) pour aller aux Jeux. Je n’ai jamais vu des courses aussi intenses que ça ! Il faut vraiment le vivre. »

La prochaine épreuve au calendrier de Jutras sera la Vuelta a Castilla Leon, qui se mettra en branle dès mercredi prochain.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive