Valley of the Sun, Phoenix, Arizona

Émilie Roy frappée par un camion

Montréal, le 15 février 2004 - La benjamine de l’équipe Rona, Émilie Roy, a été frappée par un camion samedi lors de la deuxième étape de la course sur route de Sun of the Valley à Phoenix en Arizona. Après avoir passé plusieurs heures à l’hôpital pour vérifier son état de santé, la jeune cycliste de 18 ans, de St-Cuthbert, a obtenu son congé, s’en tirant avec plus de peur que de mal.

Il s’agissait de sa toute première course professionnelle. Daniel Larouche, chargé des relations publiques pour l’équipe Rona, a raconté à Sportcom les circonstances de l’accident : « Émilie venait de réparer une crevaison et se trouvait seule à chasser le peloton. À une intersection, il y a eu un malentendu entre un agent de sécurité et un chauffeur de camion. Ce dernier a ralenti sans s’arrêter et il est venu heurter Émilie qui a été très chanceuse. Elle est tombé et une roue du camion lui a frôlé la hanche. Elle est sortie de l’hôpital et, à part quelques bleus, elle est bien ».

Ce que confirme l’entraîneur André Aubut dans un bref commentaire sur le site internet Veloptimum où il est possible de voir une photo du vélo endommagé. « Émilie a passé tous les tests possibles (radiographies, scan, etc.) Elle est sortie de l’hôpital en début de soirée samedi. Elle va bien », peut-on lire.

La course Valley of the Sun Stage Race est une course par étapes qui se déroule en Arizona du 13 au 15 février, qui marque l'entrée en scène de l'édition 2004 de l'équipe RONA. Émilie Roy y fait ses débuts professionnels. Geneviève Jeanson, pour sa part, n'a pas pris le départ de cette course en raison d'un mal de gorge.

(Après avoir passé deux ans loin des compétitions à cause d’un virus, Émilie Roy est revenue en force en 2003, remportant les championnats juniors du Québec sur route et le contre-la-montre. Elle a également terminé première junior au classement cumulatif RONA, attribué sur toute la saison selon un système de points, par la Fédération québécoise des sports cyclistes. Malgré des problèmes mécaniques, Émilie a fini 18e au championnat du monde junior du contre-la-montre. Elle étudie au Centre national d’enseignement à distance du lycée de Rennes, en France).

Texte : Jean-Pierre Boisvert


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive