Tour de Langkawi

La longue chevauchée de Dominique Perras pour ses 30 ans !

Montréal, le 11 février 2004 - Long et plat ! Tel était le parcours pour la cinquième étape du Tour cycliste de Langkawi, en Malaisie. Les coureurs ont enfilé les 175,2 kilomètres entre Muar et Johor Bahru à une moyenne de près de 48 km/h. Malgré la vitesse rapide, un petit groupe de 11 coureurs a réussi une échappée de 135 kilomètres et Dominique Perras en faisait partie. À la fin, l’échappée ne comptait que trois coureurs qui se sont battus autant qu’ils ont pu, mais ils ont été repris à 20 kilomètres de l’arrivée.

Tout ce temps, bien que le peloton n’ait jamais vraiment laissé filer l’échappée, Dominique Perras y a cru. « En partant, on ne sait jamais quelles échappées vont fonctionner, au moins, cette fois, le Canada avait un coureur dans l’échappée et il est vrai que je visais un bon résultat d’étape », a reconnu Perras. « C’est mon 30e anniversaire aujourd’hui, j’aurais aimé ça célébrer avec une victoire ! »

Après Perras, c’était au tour d’Alexandre Lavallée de tenter sa chance. Lavallée a attrapé la roue d’un Irlandais et, avec un autre coureur, ils ont réussi à faire 10 km avant de voir le peloton les avaler.

Puis, les Roland Green et Eric Wohlberg ont tenté de mettre la table pour Charles Dionne, le sprinteur de l’équipe. « Ils ont bien travaillé, mais Roland a eu une crevaison dans les derniers mètres. Je n’ai pas eu le choix de sprinter même si c’était trop tôt et à 150 mètres de l’arrivée, je me suis fait reprendre », a raconté Dionne, qui a terminé au 12e rang de l’étape remportée par Ivan Quaranta (Formaggi Pinzolo Fiave). « Je suis cependant bien content de la façon dont nous avons travaillé aujourd’hui », a dit Dionne à propos de ses coéquipiers au sein de l’équipe canadienne. L’athlète de St-Rédempteur croit qu’une victoire d’étape est toujours à la portée du Canada, « dès demain même ».

Avec cette arrivée massive, il y a eu peu de changements au classement général, toujours mené par le Colombien Marlon Perez. Eric Wohlberg (14e) et Roland Green (15e) sont les Canadiens les mieux placés au classement.

La sixième étape de 166,7 km sera disputée sur terrain plat au bord de la mer entre les villes de Pontian et Melaka.

Texte : Caroline Larose


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive