Coupe du monde de paracyclisme

Une deuxième médaille de bronze pour Marie-Claude Molnar

Montréal, 19 août 2018 – Marie-Claude Molnar a récolté une deuxième médaille de bronze à la Coupe du monde de paracyclisme de Baie-Comeau. Elle a cette fois pris le troisième rang de la course sur route dans la catégorie C4. Le dernier arrêt de la saison du circuit mondial a été synonyme de succès pour Molnar qui avait également mis la main sur le bronze, vendredi, au contre-la-montre individuel.

Une fois de plus, les Australiennes Meg Lemon et Hannah MacDougall ont réussi un doublé pour leur pays sur le parcours de 56,7 kilomètres, terminant respectivement première et deuxième. Lemon a devancé MacDougall de 3 secondes et Molnar de 2 minutes et 40 secondes.

En C5, Nicole Clermont a enregistré le sixième temps. La Magogoise a terminé à 7 minutes et 32 secondes de la gagnante de la course de sa catégorie.

« La course a été difficile, mais elle a été bonne et j’ai énormément profité de l’aide de ma coéquipière Nicole. J’ai aussi essayé de l’aider du mieux que je pouvais », a souligné Molnar, de Longueuil.

« Nous nous sommes aidées au niveau du placement dans le peloton afin d’être patientes pour dépenser l’énergie au bon endroit. Dans le dernier tour, elle m’a aidée à créer et maintenir une distance avec la Française et j’ai tenté de l’aider en accélérant pour l’amener plus près de la Néo-Zélandaise qui a attaqué pour le sprint. Nous avons bien roulé en équipe », a-t-elle poursuivi.

Le Britanno-Colombien Tristen Chernove a été décoré d’or chez les C2, alors que l’Albertain Ross Wilson a récolté l’argent en C1.

Daniel Chalifour (Mont-Laurier) et Jean-Michel Lachance (pilote, Québec) ont été les meilleurs représentants du pays au tandem masculin sur l’exigeant parcours nord-côtier de 104 kilomètres, alors qu’ils ont fini sixièmes, à 50 secondes des médaillés d’or, les Néerlandais Tristan Bangma et Cor Van Leewen.

« La course est partie rapidement. Il y avait 14 tandems et à chaque tour, certains se faisaient décrocher. Nous avons tenu le coup jusqu’à deux tours de la fin », a expliqué Jean-Michel Lachance en entrevue.

« Le tandem le plus fort (NDRL : les Néerlandais Vincent Ter Schure et Timo Fransen) est parti en échappée solo au deuxième ou troisième tour. Ensuite, tout le monde, sauf l’autre tandem hollandais, a chassé pour réduire l’écart. »

Matthieu Croteau-Daigle (Sherbrooke) et Benoit Lussier (pilote, Sherbrooke) terminent 8es (+3 minutes 07 secondes) et Benoit Lalumière-Cloutier (Deux-Montagnes) et Maxime Vives (pilote, Saint-Lambert) 14es (à 1 tour).

« C’est une bonne course, mais après notre résultat au contre-la-montre (une médaille de bronze), nous visions encore mieux. Nous demeurons tout de même satisfaits », a conclu le pilote.

En tandem féminin, Annie Bouchard (Baie Saint-Paul) et Evelyne Gagnon (pilote, Saguenay) ont fini au quatrième rang, à 8 minutes 25 secondes des gagnantes, les Britanniques Lora Fachie et Corrine Hall. L’Ontarienne Robbi Weldon et Anaïs Courteille (pilote, Gatineau) ont conclu l’épreuve en sixième place, dans le même temps que le tandem québécois.

Chez les T2, Louis-Albert Corriveau-Jolin, de Sainte-Claire, a fini septième, à 4 minutes et 29 secondes du gagnant, l’Allemand Hans-Peter Durst (52 min 23 s). Du côté féminin, Marie-Ève Croteau (T2), de Québec, n’a pas complété la course.

Pour sa part, le Rimouskois Sébastien Rioux (+2 tours) a conclu en neuvième place de la course sur route de 85,1 kilomètres chez les C4.

Rédaction : Valérie Daraiche

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net

.

.

.