Strade Bianche

La coéquipière de Canuel remporte la Strade Bianche

Montréal, 3 mars 2018 – La Néerlandaise Anna van der Breggen, coéquipière de la Québécoise Karol-Ann Canuel au sein de la formation Boels Dolmans, a été la cycliste la plus rapide du jour de la course féminine Strade Bianche de 136 km présentée à Sienne, en Italie.

La région a reçu de la neige dans la dernière semaine, mais la température est remontée tout juste au-dessus du point de congélation samedi. Par contre, la pluie s’est abattue sur les cyclistes au départ et a perduré tout au long de la compétition.

Karol-Ann Canuel, originaire d’Amos, a pour sa part conclu en solo au 36e échelon à 11 minutes 35 secondes de sa partenaire.

« Le plan s’est déroulé comme prévu avec Anna, Megan (Guarnier) et Chantal (Blaak) en avant. Je devais être là aussi, mais j’ai eu des problèmes mécaniques à de mauvais endroits. J’ai eu une crevaison juste avant la longue section de gravelle. C’est là que ma course s’est jouée », a expliqué l’athlète de 29 ans qui a eu beaucoup de retard à rattraper par la suite.

Avec sa victoire, Anna van der Breggen est devenue la meneuse au classement général du World Tour féminin, un titre quel a remporté en 2017. Elle a devancé de 49 secondes sa plus proche rivale à la ligne d’arrivée, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon-SRAM). L’Italienne Elisa Longo Borghini (Wiggle High5) a pour sa part fini troisième avec un retard de 59 secondes. Cette dernière a tenu tête à la gagnante tout au long de la course, mais avec 17 km à parcourir, elle a rencontré un pépin mécanique et a pris du retard sur son adversaire.

Également, la Néerlandaise Chantal Blaak (Boels Dolmans) a terminé en quatrième place à 1 minute 32 secondes de sa coéquipière.

Antoine Duchesne ne termine pas la course
La météo a aussi volé la vedette de la course masculine Strade Bianche, laissant place à de spectaculaires photos des cyclistes couverts de boue. Antoine Duchesne (FDJ) n’a pas terminé les 184 km. Le Français Valentin Madouas a été le meilleur coéquipier du Québécois, terminant au 20e rang avec un retard de 5 minutes 14 secondes.

La course a été remportée par le Belge Tiesj Benoot (Lotto Soudal), qui a devancé le Français Romain Bardet (Ag2r La Mondiale) de 39 secondes et le Belge Wout Van Aert (Veranda’s Willems Crelan) de 58 secondes.

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net