Cape Epic

Raphaël Gagné termine le Cape Epic pour l’honneur

Montréal, 25 mars 2018 – Accompagné de son coéquipier chez OMX Pro Team, l’Allemand Martin Gluth, lors des cinq premières étapes, le Québécois Raphaël Gagné a terminé seul, dimanche, la course ABSA Cape Epic présentée en Afrique du Sud. C’était sa première participation à cette prestigieuse course de vélo de montagne.

Gagné a fait équipe avec son coéquipier Gluth lors des cinq premières étapes de la course, mais il a dû terminer les deux dernières journées de compétition seul puisque Gluth est tombé au combat. Avant le début de la sixième étape, OMX Pro Team a annoncé que l’Allemand devait se retirer de la course, car il était trop malade pour y prendre part.

C’est donc pour l’honneur que Gagné a parcouru les 76 kilomètres de l’étape 6, samedi, et les 67 kilomètres de l’étape 7, dimanche.

« J’ai terminé la course pour l’honneur et le respect de l’événement, mais c’est sûr que ça ne donne pas de résultat. La plus courte journée de vélo a été d’une heure dans un contre-la-montre d’ouverture, sinon c’était entre trois et cinq heures de vélo chaque jour. Mon coéquipier a abandonné après six jours de course, car il a eu la gastro. Beaucoup de coureurs ont été malades », a expliqué Gagné.

« J’ai continué, mais je ne l’ai pas fait à un rythme pour défendre un résultat ou une position. J’ai roulé vite, mais pas à fond pour ne pas me vider parce qu’en fin de compte, ça ne servait plus à rien et que ce n’était plus ça l’objectif non plus. »

Au terme de la huitième journée de course qui comportait au total 658 kilomètres avec un dénivelé de 13 530 mètres, ce sont le Tchèque Jaroslav Kulhavy et l’Américain Howard Grotts, de l’équipe Investec Songo Specialized, qui ont été sacrés vainqueurs de l’édition 2018 du Cape Epic avec un chrono total de 25 h 29 min 48,9 s.

L’équipe Canyon Topeak composée de l’Autrichien Alban Lakata et du Tchèque Kristian Hynek (+9 minutes 38,5 secondes) a fini deuxième. L’Allemand Manuel Fumic et le Brésilien Henrique Avancini (+13 minutes 12,9 secondes), de l’équipe Cannondale Factory Racing, ont complété le podium.

Gagné et Gluth avaient connu un solide départ avec une 18e place lors de la première journée de course, soit le contre-la-montre d’ouverture, long de 20 kilomètres. Les deuxième et quatrième étapes se sont avérées être les meilleures journées de course pour le Québécois et son coéquipier. Dans les deux cas, ils ont franchi la ligne d’arrivée en 11e place. L’étape 2 était une course de 106 kilomètres qu’ils ont terminée en 4 h 10 min 38,4 s.

L’étape 4 comportait quant à elle 113 kilomètres que Gagné et Gluth ont parcourus en 13 minutes 5,8 secondes de plus que les vainqueurs, Nicola Rohrbach et Daniel Geismayr (Centurion Vaude, 4 h 26 min 22,6 s).

Ils étaient 13es au classement général quand Gluth a abandonné. Gagné a donc poursuivi afin d’acquérir plus d’expérience.

« J’ai accumulé une très grosse surcharge d’entraînement et j’ai acquis de l’expérience. J’ai poussé mes limites à plusieurs reprises. C’est une nouvelle équipe pour moi, donc j’ai appris à connaître l’équipe, le staff et mes coéquipiers », a-t-il commenté.

« C’est sûr que c’est décevant d’investir beaucoup d’énergie et d’efforts et en fin de compte, de perdre le résultat pour lequel on bagarrait tout le long de la semaine, mais ça fait partie de la beauté du sport et de l’événement. »

Rédaction : Valérie Daraiche

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net