Championnats du monde sur piste

Ariane Bonhomme quatrième au monde

Montréal, 1er mars 2018 – La Gatinoise Ariane Bonhomme et ses coéquipières Stephanie Roorda, Allison Beveridge et Annie Foreman-Mackey ont terminé au pied du podium de la poursuite par équipe des Championnats du monde de cyclisme sur piste, jeudi, à Apeldoorn (Pays-Bas).

Opposées aux Italiennes en finale pour la médaille de bronze, les Canadiennes ont parcouru les 4000 mètres de l’épreuve en un temps de 4 minutes 23,216 secondes, accusant un retard d’un peu plus de 3 secondes sur leurs adversaires.

« C’était vraiment le fun! Notre objectif était de finir sur le podium et nous l’avons presque atteint. Ça n’a pas été réussi par quelques secondes, mais je suis vraiment fière de ce que nous avons accompli cette semaine », a indiqué Bonhomme, qui prenait part à ses premiers mondiaux seniors sur piste.

La bataille a été serrée pendant les trois quarts de l’épreuve, alors que les deux équipes ont tour à tour pris les commandes de la course. Une Canadienne s’est fait décrocher à la marque des 3000 mètres et un tour plus tard, la belle fluidité qui avait marqué les échanges des relais canadiens en début de course avait disparu, ce qui a permis aux Italiennes de creuser un écart encore plus grand.

Plus tôt en demi-finale, le quatuor canadien avait devancé les représentantes de la Pologne.

« Notre première course (contre la Pologne) était notre meilleure. Le stress et les nerfs sont embarqués en finale et nous étions moins en contrôle. Nous en avons payé le prix en fin de course. Les temps étaient serrés et il nous fallait une sortie parfaite pour les battre. Nous sommes une nouvelle équipe et nous avons encore beaucoup à apprendre l’une de l’autre. Nous serons la même équipe aux Jeux du Commonwealth dans cinq semaines, alors nous pourrons nous reprendre. »

Les Américaines ont devancé les Britanniques en finale pour l’or.

Aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast (Australie) en avril, les athlètes britanniques seront séparées dans les équipes de l’Angleterre, de l’Écosse et des Pays de Galles.

« Je pense que la compétition va plus venir de l’Australie, car les filles ont raté les mondiaux afin de se préparer pour les Jeux », a expliqué Bonhomme en conclusion.

En finale B du Keirin masculin, Hugo Barrette a fini quatrième, bon pour le dixième rang au classement final. Le Madelinot était deuxième avec un tour à faire et il s’est retrouvé emboîté, ce qui l’a empêché de dépasser par l’extérieur.

Classé troisième de sa vague au premier tour du Keirin, le Québécois a ensuite dû remporter sa vague de repêchage pour accéder à la deuxième vague de qualification où il a conclu au quatrième rang.

Barrette sera de retour en piste vendredi afin de prendre part à l’épreuve de sprint.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net