Restriction d'accès aux sentiers de ski de fond et de fatbike de Rawdon
aux résidents du Nord de Lanaudière exclusivement

« À la suite du resserrement des mesures de prévention de la contamination annoncées par le gouvernement du Québec le 6 janvier, l’usage des sentiers de la Tournée des Cantons de Rawdon est désormais réservé aux résidents de Rawdon et des MRC du nord de Lanaudière : Matawinie, Montcalm, Joliette et d’Autray et ce jusqu’à nouvel ordre.

Règles à respecter :
• Les activités extérieures se pratiquent en solo ou en présence de membres d’une même bulle familiale.
• Les mesures de protection préconisées par la Santé publique doivent être respectées : distanciation de deux mètres et couvre-visage si nécessaire.
• Les sentiers sont fermés de 20h à 5h, conformément au couvre-feu en vigueur.

Contrairement aux Parcs nationaux, centres de ski et certaines autres organisations de sports de plein air, les sentiers de la Tournée des Cantons de Rawdon sillonnent des propriétés privées. Les propriétaires nous accordent gracieusement depuis plus de 15 ans des privilèges de passage qui nous permettent de jouir du domaine boisé qui nous entoure. L’essence même de notre mission est de promouvoir une vie active et d’assurer une cohabitation harmonieuse et sécuritaire entre les usagers et le milieu. La fin de semaine dernière, la fréquentation excessive de nos sentiers a compromis l’équilibre que nous tentons de préserver et il était impossible de respecter les règles de la Santé publique.

C’est pour cette raison que nous avons pris la difficile décision de limiter l’accès aux sentiers. L’achalandage doit diminuer, sinon nous risquons une fermeture complète des sentiers.

Nous comptons sur votre collaboration. »

Le Conseil d’administration de la Tournée des Cantons de Rawdon.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.