Note du webmestre : la dénonciation de la décision de Cyclisme Canada par Hugo Houle, rapportée par Simon Drouin dans La Presse de ce matin a suscité plusieurs commentaires sur facebook. Entre autres de la part d'un athlète qui a été champion québécois et canadien sur piste et qui s'est également fort bien illustré sur route.

Tu scrapes combien de générations de route pour avoir une médaille en piste ?

« C’est bien beau l’idée des médailles en piste mais les médailles olympiques c’est pertinent pour les fédérations/gouvernements. Ça fait paraître « bien » à l’échelle internationale pendant les Jeux. On dit quoi aux jeunes licenciés en route qui représente une proportion NETTEMENT plus importante que les jeunes faisant seulement de la piste ?

C’est bien, le pays à plus de chance de briller, mais à quel prix ? Tu scrapes combien de générations de route pour avoir une médaille en piste ?

Ça prend quelqu’un chez Cycling Canada pour faire le « dirty work » d’approcher des commanditaires financiers. Ça prend du temps certes mais c’est nécessaire. Trop de chefs... »
Charly Vivès


Charly Vivès, champion canadien en poursuite individuelle 2009
photo : Julie Lucier, équipe du Québec

Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.