photo : Mathieu Bélanger

C’est parti pour les Championnats du monde de vélo de montagne UCI 2019

Mont-Sainte-Anne, mardi 20 août 2019 – Après plusieurs mois de travail acharné et de préparations, c’est demain que débuteront les Championnats du monde de vélo de montagne UCI présentés par Mercedes-Benz et Championnats du monde de vélo de montagne des Maîtres UCI. Douze jours de compétitions et d’activités qui promettent d’en mettre plein la vue aux milliers de spectateurs attendus !

« Enfin ! Après avoir reçu la confirmation que nous obtenions l’organisation des Championnats du monde UCI il y a quatre ans, je ne peux pas croire que nous y sommes aujourd'hui, a déclaré Chantal Lachance, vice-présidente production et marketing chez Gestev. Les douze prochains jours seront remplis de performances sportives à couper le souffle, de grandes émotions et de soirée festives inoubliables ! J’espère que le public de la Côte, de tout le Québec et même de l’extérieur de la province sera au rendez-vous ! »

La crème des athlètes en vélo de montagne chez nous 
Plus de 700 athlètes représentant 56 pays sont attendus aux Championnats du monde de vélo de montagne UCI présentés par Mercedes-Benz du 28 août au 1er septembre. Le Canada, en tant que pays hôte aura une délégation de 63 Canadiens qui compte 30 Québécois.

C’est avec le relais par équipes du cross-country que l’événement prendra son envol le mercredi 28 août dès 12 h 30. Chaque nation peut former une équipe de cinq coureurs, constituée de trois hommes (Élite, Moins de 23 et Junior) et de deux femmes (Élite et Moins de 23 ou Junior). Chaque athlète doit faire un tour sur le parcours de cross-country et l’équipe gagnante est consacrée championne du monde UCI. La redoutable équipe suisse se battra pour garder le maillot arc-en-ciel.

Ce relais sera suivi des tout premiers Championnats du monde de vélo de montagne électrique UCI de l’histoire à 14 h 15 pour les hommes et 16 h 30 chez les femmes. L’équipe canadienne sera composée de deux femmes, dont Maghalie Rochette de Sainte-Adèle, et neuf hommes, dont le jeune Félix Longpré de Saint-Ferréol-les-Neiges, Yann Gauvin de Beauport et Mathieu Bélanger-Barrette de Québec. Ils seront les pionniers dans cette épreuve et devront décupler d’efforts afin d’affronter la boucle de 5,6 km spécialement conçue pour l’occasion. La France a aussi confirmé la participation de Julien Absalon qui promet de faire toute une performance.

Les athlètes en cross-country olympique seront les prochains à prendre le départ avec la catégorie Junior qui courra le jeudi 29 août à 13 h (femmes) et 15 h (hommes). À surveiller, le jeune Canadien Carter Wood (Cumberland, C.-B.) qui trône à la première position du classement UCI dans sa catégorie. Puis, les hommes Moins de 23 prendront d’assaut le parcours le vendredi 30 août à 15 h 30.

Le week-end de la fête du Travail sera chargé pour les cyclistes et les spectateurs au Mont-Sainte-Anne ! Le samedi 31 août, à 10 h, les femmes Moins de 23 courront en cross-country olympique. Attendez-vous à entendre la foule encourager ses favorites locales Amélie Simard de Beaupré et Roxane Vermette de Saint-Ferréol-les-Neiges.

À 12 h 15, les Canadiennes Emily Batty (championne canadienne), Catharine Pendrel et Haley Smith se battront contre l’Américaine Kate Courtney (championne du monde UCI) et la Suissesse Jolanda Neff (gagnante au Mont-Sainte-Anne en 2018) pour mettre la main sur le prestigieux maillot arc-en-ciel. À 14 h 45, ce sera au tour des hommes d'effectuer la course de leur vie. Le Suisse, Nino Schurter (champion olympique, champion du monde UCI et meneur au classement de la Coupe du monde UCI) est bien placé pour conserver son titre. Léandre Bouchard (Alma), Raphaël Gagné (Lac-Beauport), Peter Disera (champion canadien) et les autres Canadiens en lice devront livrer toute une bataille aux athlètes sur la ligne de départ. Le public aura droit à une journée de compétitions effrénées !

Les douze jours d’événement se termineront avec la présentation des Championnats du monde de descente UCI. Un parcours d’environ 3 km qui promet une fois de plus d’en mettre plein la vue et surtout de plaire aux athlètes qui qualifient la descente du Mont-Sainte-Anne de mythique depuis de nombreuses années ! Les Juniors prendront d’assaut la piste dès 9 h 30 (femmes, suivies des hommes).

Vaea Verbeeck (championne canadienne), originaire de Granby, mais vivant présentement à North Vancouver en Colombie-Britannique, représentera le Québec avec Rachel Pageau chez les Élites qui prendront le départ à 13 h. Rachel Atherton, la championne du monde UCI en titre, étant blessée et ne pouvant malheureusement pas participer à la compétition cette année, laisse le titre libre. Qui mettra la main dessus ? Tracey Hannah (Australie et meneuse au classement) ou Marine Cabirou (France), médaillée d’or aux deux dernières manches de la série ? À suivre !

Finalement, les derniers au programme, mais non les moindres, les hommes Élite prendront le départ de la descente à 14 h. Le Français Loïc Bruni (champion du monde, meneur au classement de la Coupe du monde UCI) a de bonnes chances de garder son maillot, surtout qu’il avait remporté l'or en 2018 au Mont-Sainte-Anne. Les Canadiens Mark Wallace (Duncan, C.-B.) et Finn Iles (Whistler, C.-B., champion canadien) seront aussi à surveiller.

Parce que deux c’est mieux !
Ce n’est pas un seul Championnats du monde UCI qui sera organisé au Mont-Sainte-Anne cette année, mais bien deux. En effet, avant de voir débarquer la crème des athlètes internationaux en vélo de montagne, le site se fera envahir par plus de 450 cyclistes pour les Championnats du monde de vélo de montagne UCI des Maîtres en cross-country olympique et en descente.

Et l’engouement pour ces compétitions n’est pas que local, loin de là. Sur les 597 athlètes inscrits, on en démontre 299 du Canada, les autres provenant entre autres des États-Unis (103), de l’Espagne (27), de la France (19), de l’Italie (18), du Brésil (17), de l’Argentine (15), du Royaume-Uni (13), du Chili (13), de la Colombie (11) et de l’Australie (9). Au total, c’est 35 pays qui seront représentés lors de ces compétitions.

Au niveau local, on compte une quarantaine d’athlètes de la région de Québec avec 13 représentants de Saint-Ferréol-les-Neiges. De ce nombre, le bien connu Pierre Harvey participera au cross-country dans la catégorie 60-64. Son fils, le célèbre fondeur olympien Alex Harvey, a aussi confirmé sa participation dans la catégorie 30-34. Il prendra le départ à 8 h 30 vendredi matin. M. Pierre Éthier qui célébrera son 70e anniversaire de naissance la journée de la compétition faisant de lui l’athlète canadien le plus âgé prenant part à cette course. Impressionnant !

Les compétitions de descente chez les Maîtres se tiendront le jeudi 22 août, tandis que le cross-country se déroulera le vendredi 23 août.

Pour les amateurs de vélo de montagne, le Raid Vélo Mag est de retour pour une 17e fois et aura lieu le samedi 24 août avec des départs au 15, 30, 60 et 80 km. Les enfants de 2 à 12 ans auront quant à eux la chance de participer à la Véli-Kidz Shimano présentée par L&P le dimanche 1er septembre. Il est encore temps de s’inscrire en ligne au www.msa2019.com ou sur place le jour de la course.

Bien plus que juste du vélo !
Les Championnats du monde UCI ce sont bien plus que des compétitions de vélo de montagne ! Avec des spectacles de Geoffroy, Valaire, Matt Lang et DJ Grandtheft, la programmation musicale attirera sans aucun doute les adeptes de musique que les cyclistes aguerris. Pour voir la programmation complète, c’est ici.

Les bouts de choux pourront tester leurs habiletés à la piste Véli Décathlon grâce à l’essai gratuit de vélos d’équilibre sur la piste spécialement aménagée par le détaillant d’équipement de sports et loisirs Décathlon. Une maquilleuse déambulatoire se promènera aussi sur le site pour maquiller les jeunes et moins jeunes aux couleurs de l’équipe nationale. De plus, les visiteurs auront la chance de rencontrer les gens de l’industrie du vélo et de tester différents produits dans le Village Expo où plus d’une centaine d’équipes et d’exposants les attendront.

Pour casser la croûte, de nombreux food trucks proposeront leurs spécialités, dont Recette paumée, El Gordito, Crêpe-là et Gusta. Il sera aussi possible de déguster un café et viennoiseries dans au Bosk Café mobile installé sur le site tout au long de l’événement.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net