33 pays batailleront à Baie-Comeau

Baie-Comeau, 7 août 2019 – À compter de demain (jeudi), des paracyclistes venus de partout sur le globe s’affronteront à Baie-Comeau dans l’espoir d’y décrocher l’un des 27 trophées qui seront remis aux champions de la Coupe du Monde Paracyclisme Route UCI 2019. La nation hôte de la finale de la série mondiale sera évidemment du rendez-vous, et bien représentée de surcroît. Des 29 représentants canadiens, 15 proviennent de la Belle Province.

Excellente participation
Baie-Comeau peut se targuer d’avoir attiré 232 compétiteurs en provenance de 33 pays. Exception faite de l’épreuve de la Coupe du monde présentée à Matane en 2013, il s’agit du plus haut taux de participation à une tranche de la série mondiale organisée à l’extérieur de l’Europe.

« C’est une des épreuves de qualification en vue des Jeux de Tokyo. En fait, c’est la dernière tranche de la Coupe du monde comptabilisée dans le processus de sélection pour les prochains Jeux paralympiques. Et à un an des Jeux, la quête de points est particulièrement importante pour les nations », a indiqué Louis Barbeau, directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et délégué technique de l’Union Cycliste Internationale (UCI).

Incontournable au calendrier international
Avec six événements à son actif, Baie-Comeau est la ville ayant accueilli le plus d’épreuves de calibre mondial. « Baie-Comeau a grandement participé au développement de la discipline hors Europe, et plus particulièrement en Amérique du Nord. Le positionnement géographique de l’événement a entre autres contribué à l’arrivée de nouveaux athlètes, ce qui a eu pour double effet d’augmenter le bassin d’athlètes et d’accroître la profondeur du paracyclisme. Bref, son apport est inestimable », a, pour sa part, souligné Christopher Bifrare, coordonnateur paracyclisme à l’UCI.

Tracé légèrement modifié
Après plusieurs éditions passées dans le « vieux » Baie-Comeau, la Coupe du monde s’était déplacée dans le portion Hauterive de la ville en 2018. C'est donc dire que malgré des visites répétées sur la Côte-Nord les coureurs avaient eu droit à un nouveau parcours l’an dernier. Or, à quelques modifications près, le parcours actuel est calqué sur le précédent.

Le circuit tel que redessiné permettra notamment aux spectateurs d’être davantage dans l’action. Quant aux compétiteurs, ils rouleront sur une chaussée nouvellement refaite sur certains tronçons, ce qu’ils apprécieront assurément.

Les hostilités débuteront demain (jeudi), avec la présentation des épreuves de contre-la-montre disputées dans les classes sportives T (tricycle) et H (vélos à mains).

Pour consulter la liste des engagés, rendez-vous au ici.

Webdiffusion
Où que vous vous trouverez, vous pourrez visionner les compétitions grâce à la webdiffusion, en vous rendant sur le site Web de l’événement. Cela dit, si vous avez l’opportunité de vous rendre sur place, le déplacement vaudra le détour, c’est garanti.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.