La première année d'un périple de 6 ans - Jour 16 : La Tranche sur Mer - Port-Saint-Père, 150 km

Michel Lebel

Étape difficile. Pas tellement la pluie, que le vent à 50 km/h de face sur le 100 premiers km, même si c'est plat en général.

Rouler à 22 km/h pendant 5 heures ça use. Les 50 derniers, vent de dos, se sont faits en un peu plus d'une heure. Mais pas sûr que demain je serai tout frais.

Le hic de ce voyage c'est que c'est 28 jour de file, sans repos, à moins de le demander, ce que je ferai à Londres et Dublin. Aussi ils sont à réviser la formule, c'est la première année, et en soirée j'en ai justement parlé à notre chef Jackie. Un jour de repos dans chaque capitale ça irait dans le sens de la mission du voyage et ça permettrait de recharger les batteries.


entrée du port, Sables d’Olonne
photo transmise par Michel Lebel

Aujourd'hui on passe d'abord aux Sables d'Olonne où on se perd souvent dans les innombrables carrefours giratoires où se mêlent pistes cyclables et routes, et ça même avec l'usage du GPS, imaginez avec seulement des cartes! Ce site vous rappelle t-il quelque chose? Eh bien c'est le site de départ du Vendée Globe, la course autour du monde en voilier en solitaire. Ça se fait aux 4 ans et la première a eu lieu en 1989.

Ensuite on longe quantité de plages de sable, toujours avec un vent de face. À ma grande surprise je tombe sur un SIBLU, un site de camping haut de gamme où on loue des mobil-homes (des cottages autonomes) avec plein d'activités. Nous étions allés avec Guillaume et Carolanne il y a une bonne dizaine d'années.


photo : Michel Lebel

On arrive ensuite à destination à Port-Saint-Père où on présente le spectacle d'un cirque ambulant. J'ai décidé d'y aller pour 30 minutes pour comprendre pourquoi le Cirque du Soleil a voulu réinventer le cirque. Quand-même des cabrioles, mais pour les enfants, et plein d'animaux autour qui broutent l'herbe en attente de défiler dans le cirque.


photo : Michel Lebel

On a roulé 1900 km à date et bientôt on va passer en Bretagne. Demain nous traverserons la Loire mais pas où sont les châteaux! Pluie annoncée, le Nord de la France c'est comme ça, mais évidemment Yvon, un breton typique, nous dit qu'il fera beau vendredi. On verra ! Yvon est effectivement un sympathique breton, 3 autres l'accompagnent, et on chante gaiement la chanson Ils ont des chapeaux ronds vive les Bretons ton ton... vous connaissez?


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.