Jour 17 : Bagua Grande - Jaen

Michel Lebel

Un des plus baux hôtels qu'on ait eu, où je me suis baigné.

Petite journée dans une riche contrée agricole qui me faisait penser à l'Estrie.


photo : Michel Lebel

Quand-même un col de 5 km et un de 10 km sur 65 km, nous ne sommes plus dans les hautes montagnes.

À l'arrivée à Jaen, une grande banderole nous invite dans la cité du café. À l'expérience je n'ai pas vu grande différence. Le café offert au Pérou est du Nescafé concentré, servi dans une petite tasse avec une tasse d'eau chaude et un pot de sucre (sans lait). Oubliez les expressos, c'est rarissime.

On se rabat sur un petit restaurant affrété par Christian et on y rencontre un paquet de jeunes revenant de l'école, J'y distribue des épinglettes et une jeune demande à essayer mon vélo. L'adore ce genre d'échanges avec les jeunes.


photo transmise par Michel Lebel

Comme on est arrivé tôt j'ai pu faire quelques commissions et, en entrant dans une épicerie, à ma grande surprise, je vois une bouteille de Sauternes, mon vin favori. L'idée m'est donc venue d'organiser un concours à l'aveugle avec les Français, je me doutais qu'il s’agissait d'une pâle imitation. Ce qu'on a fait après le souper et on s'est bien amusé..


photo : Michel Lebel

En faisant mes commission j'ai aussi goûté un plat spécial (helado typico) qui, vous ne le devinerez pas, est une crème glacée sous forme de rouleaux en pâtes


photo : Michel Lebel

Maintenant je vous présente mon ami Jean-Jacques, médecin retraité en gynécologie de Québec. Jean-Jacques est l'autre Canadien avec qui j'ai fait le MAC en 2017. Il a les deux nationalités, canadienne et française.


photo : Michel Lebel

Il a commencé le vélo à 45 ans et avant le MAC2017 il avait à son actif la réalisation de Paris-Brest, une affaire de fou de 1200 km roulés en 78 heures et son pendant canadien, qui a eu lieu pendant quelques années. Imaginez Montréal-Boston-Montréal non-stop à peu près dans les mêmes temps.

J-J a maintenant 72 ans et roulait avec le grupetto jusqu'à ce que je le retrouve derrière moi, comme Juliette l'a fait dans la traversée du Canada. Il avait pris, selon les dires de certains, une double dose le matin. J-J entend bien réaliser l'entièreté du projet un peu fou mais sérieux de Christian (Alternative Cycle) de faire le tour du monde en faisant de l'Argentine à l'Alaska, puis l'Asie de Beijing à Ankara en Turquie puis l'Afrique jusqu'à Johannesbourg. Ça amènera J-J autour de 80 ans.

Voilà une bel exemple de ténacité qui démontre que quand on se tient en forme, y'a rien qu'on ne peut pas faire. Parmi mes lecteurs on compte également Jean-Claude Leclerc (champion canadien du duathlon 75 ans+), Germain Bourgeois et bien d'autres qui réalisent des choses à des âges avancés.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.