Jour 11 : Cajamarca - Celendin

Michel Lebel

Pas toujours évident les connections internet en Amérique du Sud. C'est pourquoi parfois mon texte vous arrive avec un délai.

Ce matin j'apprends d'Yvon (un bon ami français du MAC et des tours cyclo) qu'il est allé voir une cardiologue durant la journée de congé à Cajamarca. Un peu comme moi à Cuba, il a quelque chose sans conséquence. Eh bien la cardiologue, dans la même journée, lui a fait passer un EEG, un échographie et il aurait même pu passer un ECG avec résultats immédiats, des tests que j'ai dû passer en catastrophe avant de partir de Boucherville. Eh bien pour passer ces tests rapidement j'aurais dû consulter en privé au Pérou, c'est bien plus rapide qu'au Québec et pour une fraction du prix!

La semaine passée je vous ai parlé du prix de l'essence à 5$ le litre, et bien je me suis trompé, 5$ c'était pour un gallon. Ce qui fait que ça coûte sensiblement le même prix que chez nous. Par contre ils ont des péages sur la panaméricaine, c'est nouveau, et comme chez nous ou en France, quand ils ne sont pas content ils manifestent. Mais pas de gilets jaunes ni de printemps érable, ça passe à la télé tous les jours. Nous on n'a pas de problèmes, c'est gratuit pour les vélos.

Aujourd'hui ce n'est pas compliqué, on est à 1600 mètres, une côte à monter et on la redescend de l'autre côté, sauf que la cote mesure 50 km.

Ici dans les Andes ils font les choses en grand. C'est dans les Andes qu'il faut venir si vous trouvez que les cols en Europe sont trop faciles. Et les routes sont magnifiques, pas de nid de poule à vous montrer. Heureusement le dénivelé est doux, ce qui ne sera pas le cas demain.


photo : Michel Lebel

Beaucoup de terres agricoles. La photo ci-haut intéressera certainement mon père, qui sûrement reconnaîtra les méthodes de son enfance.

Ensuite on rencontre des femmes en costume typique qui font du tricot et soudain ça me rappelle le Costa Rica. Les tribus indigènes du Costa Rica fabriquent des vêtements en créant un fil à partir du coton, puis le colore avec des plantes ou du curcurma puis fabriquent le vêtement avec un métier à tisser. Même chose ici.


photo : Michel Lebel


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net