Jour 27 : Épilogue

Michel Lebel

Ce voyage m'a permis de découvrir l'Amérique du Sud sur 2500 km pour la première fois (hormis un séjour en tout-inclus à Carthagène), une destination méconnue. Ce ne sera pas la dernière fois. Comparativement à l'Amérique Centrale, les paysages y sont magnifiques (je ne m'y attendais vraiment pas), le Pérou (plus aride et plutôt himalayien) ce sont les Andes qui n'ont rien à envier aux Rocheuses canadiennes, l'Équateur que j'ai effleuré c'est davantage mouillé, c'est un peu la Suisse. Une surprise.

Les Péruviens et les Équatoriens sont des gens forts sympathiques prêts à se fendre en quatre afin de donner un coup de main. Culturellement c'est un dépaysement garanti et le coût de la vie y est très bas. En suspendant quelques unes de nos attentes occidentales, on y passe un séjour formidable. La qualité des repas est selon moi supérieure en Équateur qu'au Pérou mais le Pérou recèle davantage de sites touristiques majeurs (Machu Pichu, Cordillères Blanche, Lac Salé en Bolivie à proximité et Valparaiso au Lac Titicaca etc..) Le Pérou, en particulier, est jalonné de grandes quantités d'autobus de type CAMA (lit en espagnol) offrant un confort bien supérieur à nos autobus d'ici, nous rappelant le confort des avions de jadis. Comme nous voyagions beaucoup hors des grandes centres, pas beaucoup d'anglais, que de l'espagnol, allez à vos livres, ça s'apprend vite.

En ce qui a trait à parcourir ces 2 pays à vélo, c'est du costaud, du très costaud. À peu près aucun plat, que des cols, ce qui en ferait saliver plusieurs ou décourager d'autres. J'ai aussi peiné avec mon 2 plateaux, un 3 plateaux est recommandé ainsi que des freins à disque. Les routes quand elles sont asphaltées (la majorité du temps, quand-même) sont très bien ; le Québec c'est le tiers-monde de l'asphalte. Le gros hic cependant pour le Pérou ce sont les bêtes sauvages, dont j'ai parlé de temps en temps. Pour que le Pérou soit une destination vélo accessible, la problématique des chiens doit être solutionnée soit par le groupe de cyclistes ou par la société péruvienne. On a eu affaire à des dizaines et des dizaines de chiens, et avons dû piquer les sprints conséquents. Notez par contre que personne n'a été mordu.

Avec la compagnie d'aviation LATAM, j'ai joui d'un tarif avantageux pour le transport du vélo et d'un excellent service (ce qui n'est pas le cas de la compagnie COPA et de la plupart des cies américaines).

Quant à l'organisateur Christian Differding (Alternative Cycle), le but de ce voyage, en ce qui me concerne, était d'en faire la connaissance, car Christian prévoit traverser l'Asie en 2021, ce que je compte faire. Eh bien ma conclusion est sans équivoque, dans ce type de voyage où toutes sortes de choses peuvent arriver, éminemment sympathique, il est aussi l'homme de la situation et en plus il chouchoute son monde, un peu comme une petite famille. J'ai été accueilli chaleureusement dans le groupe de cyclistes, majoritairement français, dont la plupart sont de grands voyageurs à vélo de par le monde. Christian prévoit continuer l'organisation de son tour du monde, qu'il vient d'entamer, en poursuivant vers le Nord jusqu'à Anchorage, puis l'Asie jusqu'en Turquie et ensuite l'Afrique jusqu'à Johannesburg, le tout en petites sections de 2 à 3 mois, au cours des 3 ou 4 prochaines années. Je prévois y faire l'Asie.

Je ne voudrais pas passer sous silence le fait que mon voyage a dû être différé de 3 semaines. S'il n'avait pas été de l'aide providentielle de trois de mes amis chers à Cuba, lors d'une séance de plongée en apnée, je ne serais pas ici pour vous en parler. Je me fais depuis ambassadeur de la RCR. Vous ne savez jamais d'avance quand vous aurez à intervenir, et d'avoir les connaissances de base en réanimation peut faire la différence entre sauver une vie et ne pas avoir su quoi faire.

Et pour conclure sur une note moins sérieuse, ne tentez pas d'obtenir l'album du Temple du Soleil de Tintin à votre bibliothèque publique ou librairie. Sans savoir pourquoi, on me dit qu'il est back-order ou réservé pour des mois à venir, suite à une demande soudaine imprévue !!!


photo transmise par Michel Lebel

Merci de m'avoir lu et à la prochaine.

Michel Lebel


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.