La première année d'un périple de 6 ans - Jour 22 : Naas- Dublin

Michel Lebel

Petite étape de 35 km pour se rendre à Dublin. Au km 20, bref arrêt pour y rencontrer quelques cyclos dans ce petit café cool. Encore là des locaux super gentils qui nous posent beaucoup de questions. Puis arrivée au IBIS et on s'organise un petit groupe pour partir en ville.

Devinez, il pleut! On va donc en tramway à Guinness Storehouse pour visiter l'usine qui fabriquait la Guiness et qui est devenu une sorte de musée. C'est LA chose à faire à Dublin. Le processus est bien expliqué mais j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de clinquant. Sur 7 étages : récolte du houblon, macération, torréfaction, transport, marketing, implication de Guiness dans le monde, suivi d'un gigantesque bar au 7e. Il y avait bien une photo de Clinton et de Obama ayant visité l'endroit, mais pas encore de Trump heureusement, et ni de selfie de Trudeau.

À ma grande surprise, tous les autres amis Français du groupe décident de retourner à l'hôtel et je me retrouve seul à faire un tour d'autobus. Hop, au 2e étage, personne, il pleut bien trop. Arrêt au centre-ville et dans le guide on disait bien d'aller voir les pubs. Ici c'est pas la rue St Georges de St John's à Terre-Neuve mais la rue où on trouve le Temple Bar, l'original.


photo : Michel Lebel

Des bars et de la musique des deux côtés de la rue et une ambiance folle. Il faut aller au Temple Bar sur cette rue, siège du bar détenant un record mondial Guiness : un guitariste ayant donné une prestation de 114 heures en juin 2011.


photo : Michel Lebel


photo : Michel Lebel

Je suis entré dans 4 ou 5 autres et après avoir appelé France et Jean-Pierre, au cas où ils y seraient aussi, j'apprend que Jacky veut que je ne revienne pas trop tard car demain ça ne sera pas du gâteau.

Je prend un taxi et je jase un bon moment avec le chauffeur car il travaillait pour Facebook à Dublin ( Facebook a son siège européen à Dublin). J'ai pensé que comme il pleut tout le temps les gens travaillent plus. Eh bien non, car l'Irlande est un authentique paradis fiscal. Comme on était dimanche, je n'ai pas trouvé de succursale bancaire ouverte pour y ouvrir un compte, mais je suis pas mal certain que le Dr Couillard y a redéposé les fonds qu'il avait retiré avant de devenir PM.

Je pensais bien voir quelque chose chose sur U2 mais rien d'autre que d'avoir entendu mentionné le groupe dans le tour d'autobus. Comme il pleut tout le temps, la ville a le record du plus grand nombre de titulaires de prix Nobel de littérature.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.