De g. à dr. Martin Gilbert, Martin Saint-Laurent, devant c'est Daniel Belleville, puis Jonathan Bolduc, Alexandre Lavallée, Guillaume Belize,
François Chabot, Charles Coffin, Thomas Fortin, Guillaume Boivin, Josée Robitaille, Marc Allard et Christian Deshaies, Bromont, le 12 octobre 2013
photo : Guy Maguire Tous droits réservés

Josée Robitaille : Présidente d’honneur de la 41ème saison des Mardis cyclistes de Lachine

Lachine le 30 Mai 2018 : Allocution de Josée Robitaille

Bonjour à tous,

Tout d’abord je tiens à remercier l’organisation des Mardis cyclistes de Lachine (MCL) d’avoir pensé à moi comme présidente d’honneur de cette 41e édition.

Je suis vraiment touchée et très honorée de cette attention. Si j’ai accepté de tenir ce rôle, c’est par passion du sport et pour l’admiration que je porte à ses acteurs, influenceurs et athlètes qui l’animent. Pour moi, les MCL représentent le début d’une aventure d’un quart de siècle.

Je profite aussi de ce moment pour saluer et remercier M. Joseph « Tino » Rossi pour sa grande et vitale implication pour le développement du cyclisme québécois et canadien.

Vous savez, lorsqu’on évolue dans le monde du cyclisme pendant plus de 25 ans, on ne réalise pas toujours qu’on vit de grands moments et de grandes émotions. Avec du recul, les rendez-vous hebdomadaires des MCL font partie de souvenirs incontournables autant au niveau des grandes réalisations que des passions qui y sont liées.

Les MCL, l’une des premières courses auxquelles mon équipe a participé, c’est comme une école de cyclisme en cours du soir. Pour moi, ça représente aussi le début d’une belle aventure avec un groupe d’athlètes extraordinaires. Et c’est en grande partie pour leur rendre hommage que je suis ici aujourd’hui.

Leur passage dans ma vie a parfois pris des allures de sprint. À l’occasion, nous étions à gravir des cols interminables. Nous avons eu des moments de vent de face, des moments de vent de dos, des occasions de bordure, des chutes, des blessures, des départs, des arrivées et une fin. Avec ses athlètes, par le sport, j’ai appris à vivre d’adrénaline et vécu de grands moments. À travers toutes les étapes de cette relation de vie avec eux, j’ai toujours eu l’impression que j’étais privilégiée que cet gang de boys là me fasse confiance et partage leur passion avec moi.

Pour moi, les MCL représentent aussi l’accessibilité et ont aussi cette particularité de rassembler les gens. Les MCL sont le 5 à 7 sur deux roues le plus populaire en ville! J’ai tellement de bons souvenirs associés aux MCL… On se rassemblait 2-3 heures avant le début de la course et on jasait. C’était la belle vie, c’était ma vie.

Les MCL progressent sans cesse, innovent et se démarquent. L’intégration du peloton féminin en est un bon exemple. Les filles ont maintenant leurs pelotons, leurs résultats et leurs podiums. Elles font parties intégrantes du spectacle! C’est ça aussi les MCL, ça représente l’évolution du sport cycliste!

En terminant, je souhaite dédier mon rôle de présidente d’honneur à M. Normand Beauchamp. Dès le début, j’ai eu le privilège d’être appuyée par Normand qui croyait au potentiel de développement des jeunes par le sport. Normand, en me parlant des athlètes, me disait : « Assures-toi d’en faire des adultes, avant d’en faire des vedettes ». Si tu réussis ça, tu pourras dire mission accomplie!

Alors Normand, tu peux, tout comme moi, être très fier de notre gang. Ce sont de belles personnes. Mission accomplie !

Sur ce, je souhaite une excellente saison à l’organisation des MCL et à tous les athlètes qui vivront assurément de belles émotions lors de cette 41e édition.

Bon MCL !

Josée Robitaille


Josée Robitaille, présidente d’honneur
photo : Gabriel Lalonde-Francoeur


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net