Argentia - Mont Carmel, 142 km

Michel Lebel

10 septembre 2018

Arrivée à terre-Neuve vers 9h30 mais avec les procédures de sortie c'est plus long et en plus je dois repasser la sécurité pour laisser les gros effets dans un bureau du terminal. Ça a semblé être une faveur qu'on me faisait.

Une petite boulette est qu'on m'a autorisé à envoyer mes courriels sur mon ordi et le remettre en place sans repasser la sécurité. Bon j'ai pas l'air d'un terroriste.

Départ réel à midi pour une belle randonnée le long de la côte vers le sud (50 km) puis 70 km vers le nord de l'autre côté et 20 km pour joindre Mont Carmel où j'ai réservé une chambre dans un B&B qui offre le souper et le déjeuner.


photo : Michel Lebel

Une partie de plaisir le long de la côte à regarder les vagues mais faudra pas niaiser, 130 km et je suis parti tard. La dame à l'information touristique m'a bien dit qu'il y avait des côtes, mais bon j'en ai déjà vues. Bienvenue au Newfoundland !


photo : Michel Lebel

Pour le très beau c'est dans le mille mais voyez-vous la route sur le bord de l'eau? Moi je ne la vois pas. C'est qu'elle passe dans les montagnes. Tant qu'elle reste en haut c'est ok, mais à chaque cove (il y en a 7 ou 8) elle va sur le bord de l'eau pour remonter dans d'atroces pentes. Quand je monte c'est l'enfer et quand je suis rendu en haut je suis reçu par un vif vent de face et quand je descend il faut tenir le guidon et surveiller les trous mais pas d'autos. Étrangement beaucoup de motocyclistes qui font de la contemplation.

Après 3 fois montées mon dérailleur se plaint. Il a fallu que je redescende la côte 2 fois car je n'étais pas capable de recliquer. J'ai bien tenté de monter sur la 30 mais mon dérailleur a refusé, il ne voulait pas passer la 28. On s'est parlé, je lui ai dit qu'il ne restait que deux jours et il a accepté de passer la 30, mais pas la 32.


photo : Michel Lebel

J'arrive finalement à à St. Bride, j'ai 50 km de fait et il est 15h00, je n'arriverai pas à temps.

Mais heureusement, on remonte vers le nord et comme la madame m'avait dit que le tronçon était côteux, mais pas l'autre côté, j'ai été récompensé avec un vent de dos et j'ai avalé les 60 km en moins de deux heures, malgré de longues montées, mais douces cette fois.

Le soleil sort, découvrant des lacs magnifiques, il y a plein de lacs et de belles rivières à saumon à Terre-Neuve.


photo : Michel Lebel

Arrivé à destination je suis reçu par Sam et sa conjointe. Sam est pêcheur et propriétaire du B&B. Il m'offre de la morue (il dit qu'il refuse de la paner deep fried car ça enlève le goût du poisson. J'aurai en prime des pâtes pour me remettre des émotions de la journée. J'apprendrai plus tard que la costal ride est la plus raide de toute l'île mais aussi la plus spectaculaire. Ça on me l'avait dit !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.