Brockville - Cornwall, 166 km

Michel Lebel

22 août 2018

À Brockville en 1860 on a construit un tunnel pour les trains, qui passait sous toute la ville et qui a été abandonné depuis et changé en attraction touristique. On peut y rouler et entendre le son du train arriver.


photo : Michel Lebel

Au bord de l'eau un magnifique voilier trone dans le port. Ce qui me surprend dans cette portion du voyage c'est que j'avais déjà fait deux fois Montréal- Toronto mais sans jamais quitter la route principale. C'est en sortant qu'on découvre ces petits trésors touristiques. Merci aux guides de Vélo Québec de nous souligner ces points d'intérêt.


photo : Michel Lebel

Avant d'arriver à Upper Canada Village, il y avait un train de passager à voir, mais inaccessible aux visiteurs. J'avais pris un coup de vieux il y a quelques années quand j'avais constaté qu'un autre wagon de passager du musée ressemblait étrangement à celui dans lequel j'avais travaillé étant jeune. J'ai donc forcé l'interdit, avec le concours de Catherine, et j'ai pu constater que mon honneur était sauf : pas mal plus ancien, mais la disposition des chambrettes étaient la même, mais pas mal moins confortable, et mis en service en 1957, deux ans avant ma naissance. Ouf!


photo : Michel Lebel

Quant à la visite d'Upper Canada Village, village reconstitué animé, ça prend toute la journée, donc un revenez-y. Je l'ai déjà fait auparavant, ça vaut la peine.

Ce qui est ensuite surprenant c'est qu'on peut continuer vers le nord par des pistes cyclables magnifiques qui passent entre les lacs jusqu'à Cornwall. Encore merci à Vélo Québec. Cette portion du voyage est offerte dans le voyage des Mille-Îles et nous bénéficions des trouvailles de ses guides.


photo : Michel Lebel

Savez-vous aussi que la région des Mille-Îles, dite de Long Sault, au sud de Cornwall, a beaucoup d'îles mais à cause de travaux. En effet, en 1959, le transport maritime devait arrêter à Cornwall et le cargaison des bateaux divisée sur 4 petits bateaux car il n'y avait juste pas assez d'eau. Le problème a été résolu en construisant un barrage et en inondant la région et en créant des îles. Maintenant des plongeurs s'amusent à trouver toutes sortes de choses, dont une banque, nous a t-on dit.


photo : Michel Lebel

Dernier repas de groupe avant d'arriver à Montréal. Pour l'occasion banquet 4 services animé par Sylvain, qui a fait un spectacle de stand-up comique particulièrement réussi et hilarant sur le personnage d'un guide de Vélo Québec nouvellement engagé. Même l'Oncle Georges de Daniel Lemire va devoir aller se rhabiller !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.