Orilla -Peterborough, 120 km

Michel Lebel

19 août 2018

Un petit 120 km. Je ne disais pas ça quand on allait faire cette distance avec mon club des Vélomanes de Sainte-Julie !

Au km 40, une construction que je ne connaissais pas. Une écluse en forme d'ascenseur. Quand la marche à monter est trop importante, le génie humain a développé un ascenseur à bateau. Littéralement ce sont 2 bacs d'eau immenses qui descendent ou montent par un système de poulies. Donc le bateau prend vraiment l'ascenseur.


photos : Michel Lebel

Une fois arrivés près de Peterborough, on devait se rendre à l'hébergement, qui cette fois se trouve dans une résidence universitaire. Mais il n'y a aucun service de repas, donc Vélo-Québec paiera le taxi pour se rendre au centre-ville.

À la jonction je décide de me rendre au centre-ville à vélo et j'y croise Catherine, qui a décidé de prendre la piste cyclable. Nous prenons la décision de s'acheter à souper dans un supermarché en ville et de l'apporter à l'université. Ensuite on va prendre un café et rouler un peu en ville.


photo : Michel Lebel

Cette ville n'a pas de complexe, ils ont littéralement reproduit le jet d'eau de Genève. Magnifique. Puis regardez ci-haut la vue sur le lac avec les maisons cossues au fond. Une petite recherche révèle que le revenu médian y est de 42 000$ comparé à 32 000$ pour l'Ontario. Donc une ville riche. Et puis Christine, comme toutes les femmes, aime les pompiers.


photo : Michel Lebel

Pour revenir on a fait le tour du lac et on a littéralement fait du vélo de montagne avec nos vélos de route car on nous avait dit de rouler sur la gazon et ensuite de trouver le chemin rocailleux qui nous a amené à la piste cyclable puis à l'Université pour un pique-nique. Un 3 heures de visite que personne d'autre n'a fait, mais on a apprécié cette ville.


photo transmise par Michel Lebel

Pour la suite de mon voyage pan-canadien, tout semble se confirmer. Luc Morin va probablement faire Montréal-Québec en 2 jours en passant par l'Estrie, une balade de 300 km. Moi je vais faire ce trajet avec les Vélomanes de Sainte-Julie, mais il se pourrait que je parte le vendredi et que je joigne le groupe le samedi à Trois-Rivières. Cela va moins m'handicaper pour la suite.

L'ami Gilles va nous rejoindre à Québec avec la KIA et le 26 ou 27 on va partir en suivant probablement le trajet que Vélo Québec avait proposé à ceux qui ont fait la Traversée du Canada en 2010. En gros on devrait rouler 150 km par jour. L'hébergement sera décidé suite à une recherche sur l'Internet ou sur place, par Gilles. Luc et moi avons suffisamment d'autonomie pour rouler jusqu'à 150/200 km par jour et savoir qu'on arrivera. La matin Gilles va partir avec l'auto jusqu'à la destination et puis viendra à notre rencontre à vélo.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.