Dernière journée libre, à Orilla, 6 km

Michel Lebel

18 août 2018

Je me suis levé tard et j'ai expérimenté une nouvelle technique pour aller faire la lessive. Il n'y avait pas de buanderie à l'hôtel et c'était à 3 km. Ma valise, qui sert de valise de soute et de porte ordinateur, eh bien une fois vidée elle sert de sac de transport du linge sale. Vous ne saviez peut-être pas mais du linge sale c'est plus lourd que du propre !


photo transmise par Michel Lebel

Ensuite je suis allé faire un tour en ville. Il y a une seule rue digne d'intérêt à Orillia, la rue principale, et encore... Puis j'ai rencontré par hasard Nathalie, Martin, Denise et René et on a décidé de manger ensemble dans un restaurant avoisinant.


photo transmise par Michel Lebel

Puis je suis retourné à l'hôtel pour régler une urgence Novinsoft, séance entrecoupée d'une courte sortie à la crèmerie.

Saviez-vous quelle était la richesse naturelle d'Orillia, enfin jusqu'en 1950 ? Vous ne devinerez jamais. Eh bien, c'était la glace. Avant le fréon, la réfrigération se faisait avec de la glace et celle du Lac Simcoe était une des plus pures. Mon fils Guillaume vous dira que je suis pas mal vieux, même s'il ne me suit toujours pas en vélo, mais il a raison car quand j'ai travaillé à ViaRail, dans les années 1970, la réfrigération des trains se faisait avec de la glace du Lac Simcoe. ViaRail étant encore et toujours une relique du passé je ne serais pas surpris que ce soit encore comme ça.


photo : Michel Lebel

C'est tout pour aujourd'hui. Quand on fera le parcours en auto, je vais sûrement proposer de skipper Orillia.

Pour la continuation de mon voyage transcanadien ça semble s'orienter vers la possibilité que Luc Morin (du voyage VQ) et moi continuions jusqu'à St-John à Terre-Neuve. Deux autres cyclistes du groupe le feront également mais par des moyens différents, l'un en camping et l'autre va jusqu'à Gaspé seulement. C'est Gilles, un ami de Micheline, qui conduira notre Kia, ce qui me permettra de garder les valises telles quelles, de pouvoir continuer à faire le travail de support pour Novinsoft et vous raconter mon voyage chaque jour.

Demain, on passera notre 5000e km.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.