Manning Park - Keremeos, 132 kms

Michel Lebel

6 juillet 2018

Nous avons droit à une heure de sommeil de plus car cette étape est toute en descente, à part une montée d'un col de 500 mètres en début de parcours. Je voudrais souligner également que l'aide mécanique semble excellente pour ce voyage. J'avais installé un support avec de nouvelles vis et une d'entre elles a lâché, eh bien François et Pierre, les guides, en avaient de rechange et même en avaient un immense assortiment. On se sent en confiance avec eux.


photo : Michel Lebel

Une particularité des Rocheuses est la présence des chiens de prairie (Colombians Ground Squirrels). Ce sont des animaux, entre un écureuil et un suisse, qui creusent des trous partout et se terrent dedans. Il y en avait plein autour du site où on a couché dans un parc national. Température parfaite car c'est nuageux. On suit une rivière toute la journée, en bordure de la route 3 east, la Simikamin river.


photo : Michel Lebel

Pour les habitués des Grands Tours de Vélo-Québec voici Guy que vous reconnaîtrez comme encadreur, avec le maillot E.


photo : Michel Lebel

Nous croisons de la faune de temps en temps. Pour les ours qu'on entend sur la route, mais qu'on ne voit pas, un lecteur m'avise que ces bêtes là courent à 50 km/h donc ça va prendre toute une accélération pour les semer ! Aussi quelques serpents, dont un qui tente de traverser la route. Bonne chance.


photo : Michel Lebel

Encore une fois à destination, des sculptures de bois, mais aussi ici des reliques de vieilles voitures.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net